/news/currentevents

Un médium voyant fraudeur recherché

Bloc Sûreté du Québec SQ Police

Photo d'archives, Agence QMI

La Sûreté du Québec (SQ) tente de mettre la main sur un homme qui est parvenu à escroquer plus d’une vingtaine de victimes à travers la province, pour un total de plus de 250 000$, en se faisant passer pour un médium voyant.

Les faits se sont produits dans plusieurs régions du Québec, de Montréal à Québec, en passant par la Beauce, la Mauricie et la Montérégie. Depuis septembre 2020, il aurait accumulé un pactole de plus de 250 000$ grâce à son stratagème, explique la SQ. 

« Il y a beaucoup de personnes qui se sont retrouvées dans des situations familiales précaires. On ne parle pas d’un simple tirage de carte de tarot, c’est très sérieux », souligne Louis-Philippe Bibeau, porte-parole du corps de police provincial.

Le suspect recherché est un homme noir, âgé de la trentaine et mesurant 1,78 m (5’10’’). Il a une corpulence moyenne et parle en français avec un accent étranger.

« Celui-ci s’identifie sous plusieurs pseudonymes ou noms en français, anglais, ou à connotation étrangère. Il s’identifie aussi sous un titre de "médium marabout africain" », explique M. Bibeau.

Manipulations 

Sur son site web, l’homme en question prétend avoir des dons de communications avec les esprits. Ce don est censé lui permettre de venir en aide à ses clients à différents niveaux de leur vie, moyennant une rémunération.

Une première somme de quelques dizaines de dollars est demandée à l’ouverture d’un dossier, mais les contributions augmentent rapidement. Pour réaliser des rituels, le suspect réclamera quelques centaines de dollars, puis quelques milliers.  

Ce qui est en fait un dossier de fraude, c’est que l’homme garantit le remboursement total des sommes investies si le « rituel » ne fonctionne pas. Or, après un certain nombre de paiements, ce dernier cesse toute communication et disparait. 

« Et si ses "clients" semblaient vouloir cesser de participer à son stratagème, l’individu utilisait des méthodes de persuasion se rapprochant de menaces pour les convaincre », précise le porte-parole de la SQ.  

Signalement

Les autorités indiquent que toute information relative à ces fraudes ou qui permettrait d’identifier le suspect peut être communiquée en toute confidentialité à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264. 

La Sûreté du Québec invite la population à signaler tout acte frauduleux à son service de police local ou au Centre antifraude du Canada, que la fraude soit commise sur Internet, par téléphone, par texto, par courriel ou en personne. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.