/regional/sherbrooke/estrie

Un projet immobilier suscite de la grogne à Magog

Un projet immobilier en bordure la rivière Magog, dans la ville du même nom, continue de soulever l'inquiétude de certains citoyens, alors que les promoteurs ont présenté une sixième et dernière version de leur projet.

Selon cette version finale dont les plans n'ont toujours pas été rendus publics, les promoteurs souhaitent construire 16 immeubles de six logements dans un boisé d’environ 50 000 pieds carrés, situé entre la rue de Hatley et la piste cyclable La Montagnarde.

Afin de rendre plus acceptable aux yeux du public leur projet, les promoteurs se sont engagés à protéger la piste cyclable et son boisé qui la borde avec une bande de protection de dix mètres, à préserver les milieux humides d'intérêt et à diminuer les îlots de chaleur en enlevant 174 mètres de rues et en réduisant le nombre d'espaces de stationnement.

Le projet est conforme au règlement de zonage et respecte les règles d’urbanisme.

Malgré tous ces compromis, des citoyens continuent de s'opposer au développement domiciliaire et entendent manifester samedi en marchant devant le site à partir de la piste cyclable.

Les élus ne s’y opposent pas parce qu’il est question de l'ajout de 96 logements de type intermédiaire, donc pour des familles de la classe moyenne.

Les promoteurs et la Ville prévoient une rencontre avec les citoyens au cours du mois de juin afin de répondre à toutes leurs interrogations.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.