/regional/montreal/montreal

Variole simienne : un 16e cas confirmé au Québec, 13 à Montréal

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a dévoilé mercredi soir avoir recensé un 16e cas de variole simienne au Québec, la seule province officiellement touchée par le virus pour l’instant au pays.

• À lire aussi: Plus de 200 cas de la variole du singe confirmés dans le monde

• À lire aussi: Variole du singe: Roche développe des tests PCR de détection du virus

Un peu plus tôt dans la journée, la Santé publique de Montréal avait annoncé avoir recensé 13 cas confirmés de variole simienne dans la métropole.

Rappelons qu’une vingtaine de cas étaient sous enquête au début de la fin de semaine dans la province, alors que 15 cas comptés sur l'île étaient sous analyse, si bien que les bonds enregistrés au Québec et à Montréal ne sont pas une surprise.

«Des plans sont en préparation avec les provinces et les territoires pour donner accès à des vaccins autorisés au Canada qui, au besoin, peuvent être utilisés pour la gestion de la variole du singe sur leur territoire», a indiqué l’ASPC par communiqué.

Joël Lemay / Agence QMI

De ce fait, des vaccins Imvamune provenant de la Réserve nationale stratégique d'urgence (RNSU) du Canada ont été fournis au Québec par l’ASPC en guise de mesure préventive.

Afin d’en apprendre plus sur la variole simienne, le Laboratoire national de microbiologie de l'ASPC effectue des opérations de séquençage sur des échantillons canadiens de variole du singe.

«À ce stade, et conformément aux évaluations des experts internationaux, notamment l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il est inutile d'utiliser le vaccin pour une immunisation de masse», a précisé la santé publique du Canada.

La Direction régionale de santé publique (DRSP) de Montréal avait précisé que la majorité des cas avaient été signalés chez des membres de la communauté homosexuelle masculine de Montréal, âgés entre 30 et 55 ans.

De possibles cas ont aussi été rapportés en Ontario et en Colombie-Britannique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.