/news/society

Aide médicale à mourir: Dubé retire l’article controversé sur les personnes handicapées

Vingt-quatre heures après le dépôt de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir, le ministre de la Santé a annoncé le retrait du pan concernant les personnes handicapées qui avait causé la surprise la veille.  

• À lire aussi: Aide médicale à mourir : une victoire pour ceux atteints de la maladie d'Alzheimer

• À lire aussi: Dépôt du projet de loi pour élargir l’aide médicale à mourir

• À lire aussi: Aide médicale à mourir: malaise autour de l’élargissement aux personnes handicapées

Les partis d’opposition avaient dénoncé en chœur l’ajout de cette disposition, en soulignant que le sujet n’avait pas été abordé au cours des travaux précédents d’une commission transpartisane. 

Celle-ci avait uniquement étudié l’idée de permettre les demandes anticipées d’aide médicale à mourir pour les personnes devenues inaptes, comme dans le cas de la maladie d’Alzheimer. Un certain consensus a été atteint sur ce sujet. 

« J’ai entendu les oppositions hier. J’ai un objectif, c’est d’avoir un projet de loi qui rassemble tout le monde, en raison de l’importance de ce projet de loi là », commenté le ministre Christian Dubé, jeudi matin. 

Plus de détails suivront...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.