/news/world

Tuerie d’Uvalde : beaucoup de questions, peu de réponses

Le travail des policiers d’Uvalde devra être scruté à la loupe, estime l’inspecteur à la retraite du SPVM, André Durocher.

• À lire aussi: Les policiers ont-ils trop tardé à intervenir à Uvalde?

• À lire aussi: «Faites quelque chose»: une grand-mère endeuillée d'Uvalde réclame des mesures

• À lire aussi: EN VIDÉO | Tuerie d'Uvalde: des parents paniqués voulaient entrer dans l’école

En entrevue à l’émission «Le Bilan», ce dernier a mentionné qu’à son avis, plusieurs interrogations subsistaient, deux jours après la fusillade qui a coûté la vie à 19 enfants et 12 enseignants dans une école primaire du Texas.

M. Durocher se questionne notamment sur le nombre de corps policiers impliqués et sur l’expérience ainsi que la formation des agents.

«Je crois qu’il va y avoir peut-être de sérieuses questions à répondre au cours des prochaines semaines», affirme André Durocher.

Alors que certains avancent qu’il se serait passé une heure avant que les policiers interviennent, M. Durocher peut concevoir que les agents sur place aient été dépassés par ce qui se déroulait.

«Qui ne serait pas dépassé par des événements comme ça?», mentionne l’inspecteur à la retraite.

Néanmoins, André Durocher croit qu’il faut analyser en profondeur le déroulement du drame et la réaction des policiers avant de porter un jugement. 

«Les gens sont en train de se faire une opinion alors qu’on ne connait pas tous les faits encore», clame-t-il.

Chose certaine, M. Durocher se pose de sérieuses questions sur le temps de réaction des membres des forces de l’ordre, surtout dans un état et un pays où les armes à feu sont monnaie courante.

«Je ne peux pas croire qu’il n’y en a pas un qui avait une arme longue pas loin! Ils dorment pratiquement avec une arme en dessous de leur oreiller. C’est un peu difficile à concevoir», affirme André Durocher.

Pour voir l’entrevue complète, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.