/news/law

15 ans de prison pour un touriste sexuel

Alors que des milliers de touristes se rendent à Cuba pour ses magnifiques plages chaque année, Alain Vandette a plutôt été attiré par le tourisme sexuel, ce qui lui a valu d’être condamné vendredi à 15 ans de prison au palais de justice de Montréal. 

• À lire aussi: Un touriste sexuel ira en prison

Le Québécois de 59 ans s’est marié à une Cubaine en 2013. Celle-ci avait une fille de 7 ans qui le voyait d’ailleurs comme un héros parce qu’il leur a donné un toit. 

Or, Vandette va rapidement passer de pourvoyeur à agresseur, en violant la jeune fille pendant des années avec la bénédiction de sa mère.

C’est le 10 avril 2019, date de la saisie et de l’arrestation, que les policiers ont été mis sur la piste après un signalement de présence de matériel de pornographie juvénile. 

Après 500 vidéos et 2600 images, Vandette a ensuite commencé à enregistrer des actes sexuels, seul ou avec la mère qui abusait aussi de sa fille. À son retour au Québec, il a organisé des séances de clavardage vidéo où il regardait la mère agresser l’enfant.

Quant à la mère de famille, elle a été condamnée à plus de 20 ans de prison à Cuba.

Même si les crimes ont eu lieu à Cuba, Vandette a pu être accusé au Canada, car depuis 1997, la justice d’ici peut juger les Canadiens qui ont commis des crimes à l’étranger.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.