/news/world/guerre-en-ukraine

Est de l'Ukraine: au moins cinq civils tués dans la région de Lougansk, selon le gouverneur

Au moins cinq civils ont été tués en 24 heures dans la région de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, épicentre de combats acharnés avec les troupes russes, a annoncé vendredi matin le gouverneur de la région Serguiï Gaïdaï.  

• À lire aussi: EN DIRECT | 93e jour de guerre en Ukraine

Quatre civils ont été tués à Severodonetsk, capitale régionale sous contrôle des autorités ukrainiennes que les Russes cherchent à conquérir, et 50 immeubles y ont été endommagés, a-t-il souligné. Un homme a aussi été tué par un obus à Komychouvakha, à 50 kilomètres de Severodonetsk. 

«Les habitants de Severodonetsk ont oublié ce que c'est qu'un cessez-le-feu d'au moins une demi-heure», a écrit Serguiï Gaïdai sur Telegram. «Les Russes pilonnent sans cesse les quartiers résidentiels.» 

Pavlo Kyrylenko, gouverneur de Donetsk, une autre région du Donbass dans l'est de l'Ukraine, a fait état jeudi soir de cinq civils tués dans la journée. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de mener un «génocide» dans le Donbass, dans son adresse vidéo jeudi soir.  

«L'actuelle offensive des occupants dans le Donbass pourrait vider la région de ses habitants», a affirmé M. Zelensky, accusant les envahisseurs de chercher à «réduire en cendres» Severodonetsk et d'autres villes de la région.

Les forces russes procèdent à des «déportations» et des «tueries de masse de civils» dans le Donbass, a poursuivi M. Zelensky, dénonçant «une politique évidente de génocide menée par la Russie».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.