/news/world

Opération policière à Toronto : l’homme portait un fusil à plomb

PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

L’homme de 27 ans abattu jeudi à proximité de plusieurs écoles primaires à Toronto portait une carabine à plomb, a annoncé l’Unité des Enquêtes Spéciales (UES) de l'Ontario. 

• À lire aussi: Quatre écoles barricadées à cause d’un homme armé à Toronto

Des résidents du quartier de Scarborough à Toronto ont appelé la police jeudi en début d’après-midi, rapportant qu’un homme portant une arme à feu marchait dans les parages.

Cinq écoles à proximité ont alors été appelées à se confiner pendant une heure en guise de mesure de protection, soit jusqu’à ce que l’opération policière soit terminée.

Le chef du Service de police de Toronto, James Ramer, a assuré qu’il n’y a plus de menace pour la sécurité publique puisqu’il s’agissait d’un événement isolé.

Des parents et des jeunes apeurés

«J’ai un peu paniqué et j’ai appelé ma mère. J’ai un fraternel qui étudie à cette école», a décrit Ayan Alam, un étudiant du Sir Oliver Mowat Collegiate Institute, faisant référence à l’école publique William G. Davis Junior.

La professeure et mère d’une fille en première année allant à William G. Davis Junior, Alyssa Barron, a dit avoir reçu un courriel à 13h informant les parents du confinement imposé.

«Ça fait tellement peur. Tellement peur, c’est terrifiant», a réitéré la professeure en entrevue avec le Toronto Star.

Mme Barron et des étudiants ont d’ailleurs évoqué la tuerie qui a eu lieu mardi dans une école primaire du Texas.

«Instantanément, j’ai été terrifié en raison de ce qui s’est passé au Texas», a-t-elle dit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.