/news/politics

Québec s'entend avec les camionneurs artisans

Après de longues négociations, le gouvernement Legault s’est finalement entendu avec les camionneurs artisans, dans la nuit de jeudi à vendredi.

• À lire aussi: Les camionneurs du Saguenay en ont assez

• À lire aussi: Les camionneurs du Bas-Saint-Laurent sont exaspérés

• À lire aussi: «180 piastres que je dois prendre sur mon salaire»: les camionneurs subissent la hausse des prix du carburant

Ces derniers réclamaient une plus grande compensation de la part du ministère des Transports pour faire face à la hausse fulgurante du prix du carburant.

«Les camionneurs perdaient tout près de 0,60 $ du litre à toutes les fois qu’ils faisaient le plein de leur camion, alors imaginez qu’à 300 litres par jour, c’est facilement compté, les camionneurs n’étaient plus capables de continuer à donner les services dans ces conditions-là», rappelle le directeur général de l’Association nationale des camionneurs artisans (ANCAI), Gaétan Légaré. 

Il s’agit d’une entente de 39 millions $, qui permettra aux travailleurs de compenser pour les pertes encourues lors de leurs déplacements, alors que plusieurs se disaient au bord de la faillite.

«Ça amenuise la perte qu’on subissait précédemment», se réjouit Jean-Pierre Garand, président de l’ANCAI.

Le gouvernement s'engage par ailleurs à ajuster les tarifs en fonction des variations du prix du carburant. 

«Maintenant ce prix de référence va être basé sur le prix à la pompe, ce qui est plus réaliste avec la situation actuelle. Et aussi un mécanisme qui va nous permettre d’évaluer mensuellement, autant à la hausse qu’à la baisse, ce coût à la pompe», explique le ministre des Transports, François Bonnardel.

Une entente qui survient à la veille de l'ouverture du congrès de la CAQ, qui se tiendra à Drummondville les 28 et 29 mai, et où les camionneurs devaient aller manifester leur mécontentement.

Le Québec compte environ 5200 camionneurs artisans. Ils approvisionnent notamment en sable, terre, ou gravier, les municipalités et les chantiers du ministère des Transports.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.