/news/society

De retour au pays, les passagers d’Air Transat veulent être indemnisés

Les 350 passagers du vol d’Air Transat, qui sont restés coincés à Punta Cana, en République dominicaine, pendant 48 heures, sont enfin rentrés au pays samedi soir et plusieurs d’entre eux souhaitent être indemnisés par la compagnie aérienne.

• À lire aussi: Des Québécois coincés à Punta Cana depuis deux jours

Les voyageurs, qui ont vu leur vol de retour être annulé à deux reprises, ont atterri à Montréal vers 22h30, a appris TVA Nouvelles.

Jeudi, leur avion n’avait pu décoller en raison d’un bris mécanique. Les passagers avaient dû patienter deux heures avant de se faire dire de rentrer à l’hôtel. Un second vol de retour avait ensuite été à son tour annulé, provoquant à nouveau le désarroi des voyageurs québécois.

Certains d’entre eux ont indiqué à TVA Nouvelles qu’ils avaient la ferme intention d’effectuer une plainte officielle. Ils estiment qu’Air Transat a failli à ses obligations en vertu du guide sur les retards et les annulations de vols de l’Office des transports du Canada.

Selon un porte-parole d’Air Transat, les passagers auraient reçu trois bons de 15$ américains pour s’approvisionner à l’aéroport. Des communications auraient également été transmises aux 30 minutes à l’ensemble des voyageurs dont le vol a été annulé.

Pour voir les explications complètes, visionnez la vidéo ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.