/finance/realestate

Montréal met sur pied un «comité-conseil» sur le logement

Joël Lemay / Agence QMI

Face à la crise qui secoue le milieu immobilier, la Ville de Montréal met en place un comité-conseil, qui aura pour objectif de faciliter le développement de logements abordables dans la métropole. 

«C’est une équipe choc, qui est chargée de piloter le plus important dossier en habitation abordable du XXIe siècle, ici, à Montréal», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Elle a indiqué vouloir créer des «modèles innovants» pour la métropole, estimant que ce front commun était nécessaire pour permettre la création de logements abordables dans la métropole.

En campagne électorale, elle avait promis de permettre la construction de 60 000 de ces logements d’ici les 10 prochaines années. Pour y arriver, elle prévoyait alors que la Ville investirait jusqu’à 800 millions $ pour faire l’acquisition de terrains dans la métropole.

«Il faut se rendre à l’évidence. Le marché immobilier n’est plus adapté actuellement aux besoins de la population. L’accès à l’habitation est de plus en plus difficile pour tout le monde», a rappelé, à ses côtés, Benoît Dorais, responsable de l'habitation au sein du comité exécutif de la Ville.

Il a également indiqué que la Ville veut mettre en place une «offensive» pour sortir des logements du marché privé, pour assurer leur «abordabilité de façon pérenne».

Pour lui, l’heure est à la «concertation», alors que la Ville ne peut régler seule cet enjeu.

Composé de 11 membres, le comité mis en place aura pour mission d’améliorer la stratégie immobilière de la Ville, de revoir le financement des projets, et de revoir le cadre réglementaire au niveau municipal.

Le comité examinera aussi le rôle et les mandats de la Société d’habitation et de développement de Montréal.

Les premières rencontres des experts sont prévues pour la fin du mois de juin. Un rapport d’étape des activités des comités sera publié au début de 2023.

La Ville espère que ces champs de réflexion lui permettront d’atteindre ses objectifs.

«C’est quoi un logement abordable? Cette question-là, c’est difficile d’y répondre. Ce qu’on est en train de faire, c’est il y a 10 ans qu’on devait le faire», a expliqué Mme Plante.

L’été dernier notre Bureau d’enquête révélait que des centaines de logements abordables issus de la Stratégie d’inclusion de la Ville de Montréal finissaient dans les mains de riches investisseurs, qui les revendaient ou les louaient à fort prix.

Dans un projet dans le quartier Rosemont, les quatre unités abordables ont été vendues à des proches des promoteurs et à un entrepreneur en construction lié au projet. Deux des condos ont été vendus quelques mois plus tard, avec des profits de plus 50 %.

Du côté de l’opposition officielle, on se désole que l’administration Plante en soit «encore aux étapes préliminaires».

«Après cinq ans au pouvoir, on se serait attendu à des actions concrètes plutôt que de simplement créer des comités. La mairesse n’arrive même pas à définir de ce qu’est un logement abordable alors qu’elle en promet des milliers», a dénoncé Aref Salem, chef de l’opposition officielle.

Un triumvirat

La démarche du comité-conseil sera encadrée par Benoît Dorais vice-président du comité exécutif et responsable de l'habitation, Roger Plamondon, président du Groupe Immobilier Broccolini et Édith Cyr, directrice générale de l'entreprise d'économie sociale Bâtir son quartier. Tous trois auront le rôle de co-président.

«Grâce à l’expertise des différents acteurs sollicités, les conditions sont réunies pour mettre en place des solutions concrètes afin de répondre aux besoins des Montréalais», a déclaré Mme Cyr.

«On veut trouver des solutions pour rendre le logement plus abordable. La démarche a une obligation de résultat. Pour moi, la page est blanche. On ne peut pas rester prisonnier de notre modèle actuel. On veut voir comment on peut faire autrement», a pour sa part indiqué M. Plamondon.

Les représentants de huit organisations œuvrant dans le secteur de l’habitation prendront aussi part aux travaux du comité-conseil.

-Avec la collaboration de Dominique Cambron-Goulet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.