/regional/quebec/chaudiereappalaches

Un rassemblement du Parti conservateur du Québec en Beauce

Une centaine de membres du Parti conservateur du Québec (PCQ) se sont réunis à Scott, en Beauce, dimanche après-midi.

Il s’agissait d’un premier grand rassemblement pour la formation politique, en vue du scrutin provincial du 3 octobre prochain. 

«Il y a un an, j'étais tout seul. On a parti ça avec une claque et une bottine. Aujourd'hui, tous les jours, on additionne des candidats», a lancé le chef du PCQ devant ses partisans.

Plusieurs membres du parti ont pris la parole durant l’événement animé par Anne Casabonne, dont le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon et candidat dans Beauce-Nord, Olivier Dumais.

«Je ne peux pas rester en arrière, chialer et ne rien faire. Je me lève, comme je me suis levé en 2017 en tant que maire, mais là je me lève pour la Beauce, mais aussi pour le Québec», a déclaré à TVA Nouvelles le candidat du PCQ.

Ce dernier affirme avoir reçu de nombreux témoignages de Québécois souhaitant quitter la province. Olivier Dumais espère donc réussir à raviver la fierté québécoise.

«Les gens ont besoin de changement. On dirait que la dernière année, ils l’ont trouvée plus dure que la première. On dirait que les gens veulent un renouveau, surtout dans les régions. Les régions se font promettre beaucoup de choses quand c’est une campagne électorale, mais après la campagne, on dirait qu’on est oublié», clame M. Dumais.

«Je pense qu’Olivier représente bien ce qu’on veut pour le Parti conservateur du Québec. Il est jeune et dynamique, mais a aussi de l’expérience», soutient son chef Éric Duhaime.

Ce dernier a par ailleurs beaucoup parlé d’économie durant son discours. Le chef conservateur souhaite ramener cet enjeu de l’avant en vue de la campagne électorale.

«Ce dont les gens ont peur, ce n’est pas la COVID, c’est la crise économique qui se pointe à l’horizon. Les gens ici me parlent du prix de l’essence qui n’arrête pas de monter, de leur épicerie, (...) des taux d’intérêt. Quand ils vont renouveler leur prêt de leur hypothèque, ils se demandent comment ils vont faire pour payer et boucler leur budget», explique Éric Duhaime.

La lutte s’annonce d’ailleurs très serrée en Beauce entre le PCQ et la CAQ. Selon le plus récent sondage Léger. La formation de François Legault obtient 47% d’appui dans cette région, contre 41% pour l’équipe d’Éric Duhaime.

Pour voir les explications complètes, visionnez le reportage ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.