/news/travel

Jusqu’à 50$/h pour attendre en file devant le bureau des passeports

La crise des passeports pousse des Québécois exaspérés par les délais interminables à payer de 20$ à 50$ l’heure quelqu'un qui fera la file pour eux devant le bureau des passeports de Service Canada. 

• À lire aussi: Des grèves menacent le transport aérien cet été

• À lire aussi: Le Bureau des Passeports pris d’assaut à Québec

• À lire aussi: Des délais d’attente toujours interminables pour les passeports

«La plupart du temps, ce sont les assistantes d’hommes d’affaires riches qui me contactent. On me dit qu’ils n’ont pas le temps d’attendre dans une file durant toute la journée. Je le fais pour eux parce que c’est de l’argent facile», explique Bryan Buraga, sourire aux lèvres. 

Bryan Buraga - crise des passeports

Photo Francis Pilon

Le Journal a rencontré hier le jeune homme de 23 ans au complexe Guy-Favreau à Montréal. C’est à cet endroit qu'il a l’habitude de faire la queue pour ceux qui refusent de poireauter durant des heures pour obtenir ou renouveler leur passeport. 

Bryan Buraga - crise des passeports

Photo Francis Pilon

C’est le volume «sans précédent de demandes à traiter» et le manque de main-d'œuvre en pleine pandémie qui créent ces retards colossaux depuis plusieurs mois, selon Service Canada. 

Écoutez le tour des actualités d’Alexandre Moranville-Ouellet au micro de Benoît Dutrizac: 

Occasion en or 

M. Buraga demande 21,17$/h sur la plateforme TaskRabbit pour ses services, qu'il a commencé à offrir en mai dernier. Ainsi, il se lève dès l’aube pour aller faire la queue durant des heures devant les bureaux de Service Canada. 

petites annonces  - passeports

Capture d'écran tirée de Taskrabbit

Lorsqu’il est sur le point d'entrer à l'intérieur du bureau des passeports, Bryan Buraga envoie un texto à son client pour qu’il prenne sa place. Il lui cède ainsi sa position dans la file, et le tour est joué. 

Bryan Buraga - crise des passeports

Photo Francis Pilon

«C’est très simple. Pour moi, c’est une formule gagnant-gagnant», admet-il. 

Dizaines d’annonces 

Le Journal a d’ailleurs trouvé des dizaines d’annonces à travers le pays pour ce genre de boulot. Elles étaient affichées sur Facebook Marketplace, Kijiji et TaskRabbit

petites annonces  - passeports

Capture d'écran tirée de Facebook

La plupart de ces fournisseurs de services demandent de 20$/h à 50$/h pour attendre dans la file du bureau des passeports à Ottawa, Toronto, Québec et Montréal. Les plus motivés sont prêts à faire la file dès 4h du matin pour leurs clients. 

petites annonces  - passeports

Capture d'écran tirée de Facebook

«Je suis une mère monoparentale. Je dois m’occuper de ma fille, alors je ne peux pas tout le temps y aller. Mais je peux vous dire que c’est le bordel et que les gens sont découragés. Chaque jour, je reçois des demandes», indique Sam, une Montréalaise qui refuse de dévoiler son nom de famille puisqu'elle ne sait pas si le stratagème est légal. 

petites annonces  - passeports

Capture d'écran tirée de Facebook

Contacté à ce sujet, Service Canada n’a pas répondu à nos questions hier. 

Notons que, malgré les interminables files durant la semaine, les bureaux de Service Canada, y compris son service des relations avec les médias, sont fermés le weekend.

avec Pascal Dugas-Bourdon

Écoutez Alexandre Moranville-Ouellet au micro de Mario Dumont sur QUB radio :

TEMPS D’ATTENTE MOYEN POUR CHAQUE BUREAU DES PASSEPORTS :  

  • Complexe Guy-Favreau, à Montréal: 4h  
  • Place de la Cité, à Québec: 3h15  
  • Promenade Meadowlands, à Ottawa: 4h  
  • 74, rue Victoria, bureau 300, à Toronto: 2h15  
  • Sinclair Centre, à Vancouver: 3h30   

Source: Service Canada

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.