/regional/saguenay

EN IMAGES | Glissement de terrain à Saguenay: le périmètre d’évacuation pourrait s’agrandir

Le périmètre de maisons à évacuer, dans l’arrondissement de La Baie, pourrait s’agrandir au-delà de 21 maisons, au lendemain de l’important glissement de terrain qui a emporté une maison au bas d’une falaise.

• À lire aussi: Glissement de terrain: une famille de 5 enfants a tout perdu

• À lire aussi: Une maison emportée et 21 autres évacuées à Saguenay

Le 26 avril dernier, les autorités de l’arrondissement de La Baie, au Saguenay, avaient procédé à l’évacuation de cinq résidences – notamment sur la 8e Avenue – à la suite d’une importante fissure signalée par un citoyen.

«Nous étions rendus à faire l’expertise du milieu, à savoir les interventions à faire pour sécuriser les lieux et que les résidents puissent retrouver leur résidence. Mais là, je vais vous avouer que les données ont changé ce matin», indique Raynald Simard, président de l’arrondissement. 

Capture d'écran, TVA Nouvelles

M. Simard indique que des coulées boueuses «auxquelles on ne s’attendait pas» changent la donne et tout le travail est à refaire.

«Tout est à revalider, laisse-t-il tomber. Nous sommes à évaluer si le périmètre de sécurité doit être agrandi».

Écoutez l'entrevue de Benoît Dutrizac avec Julie Dufour, mairesse de Saguenay, sur QUB Radio:

La pluie au banc des accusés

La Baie a reçu d’importantes quantités de pluie, lundi en milieu de journée. Le président de l’arrondissement soupçonne qu’elles aient contribué à la catastrophe de la 8e Avenue. 

«Il y a beaucoup d’endroits où les ruisseaux ont débordé, des calvettes ont bouché, il y a eu beaucoup de sous-sols inondés et de dégâts dans les chemins ruraux», poursuit M. Simard.

Les citoyens concernés seront rencontrés en avant-midi, afin de faire le point avec eux sur la situation. Le ministère des Transports doit également déterminer, cet après-midi, si le périmètre de maison à évacuer doit être élargi. 

Les autres rues concernées par de possibles évacuations sont la 9e Avenue, l’avenue du Par cet la rue de la Terrasse-Bellevue.

D’autres averses sont attendues à La Baie, dans les prochains jours, ce qui n’est pas sans inquiéter les autorités de l’arrondissement. 

«Il y a plusieurs secteurs à risque, mais pas aussi dramatique», observe M. Simard.

Il explique que la topographie de l’arrondissement est sur un terrain accidenté.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

Toutefois, les sites sont analysés chaque année depuis le déluge en 1996, ce qui permet de poser les gestes appropriés pour éviter des catastrophes.

M. Simard se réjouit d’ailleurs des actions posées il y a quelques semaines, sur le site touché par le glissement de terrain. Des maisons avaient été évacuées et des blocs de béton - installés à Pâques - ont fait le travail de retenir la coulée.

«Regardez, ce matin, on a personne de blessé ou mort, se réjouit-il. Le pire a été évité».

Pour l’heure, il est trop tôt pour s’avancer sur la façon dont les sinistrés pourront réclamer un montant pour le sinistre.

Lors des inondations survenues en Beauce notamment, en 2019, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, s’était rendue sur place et avait annoncé un nouveau programme d’indemnisation pour les sinistrés. Elle ne s’est pas avancée sur l’admissibilités des Bairiverains sinistrés.

«Il existe des programmes d'aide financière mais il faut voir d'abord si ils s'appliquent dans ce cas-ci ou si les dégâts sont assurables» a expliqué la ministre Geneviève Guilbeault, qui n'a pas l'intention pour le moment d'aller sur place.

– Avec la collaboration de Martin Lavoie

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.