/news/coronavirus

Le Dr Luc Boileau officiellement nommé directeur national de santé publique jeudi

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Le Dr Luc Boileau sera officiellement nommé directeur de la santé publique du Québec, jeudi, six mois après avoir été appelé à remplacer son prédécesseur, le Dr Horacio Arruda.

Le Conseil des ministres a confirmé, mercredi, que le Dr Boileau héritera officiellement des fonctions de sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux et directeur national de santé publique.

«Depuis janvier dernier, l'expertise et l'expérience du docteur Boileau ont été des atouts précieux. Je suis persuadé qu'il saura relever avec brio les défis qui nous attendent au cours des prochains mois et des prochaines années en santé publique», a commenté le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

Luc Boileau avait été nommé à ces postes par intérim le 12 janvier dernier, afin de remplacer le Dr Arruda qui avait pris le Québec de court en annonçant sa démission en pleine vague Omicron de la COVID-19.

À l’époque, le premier ministre François Legault s’était montré hésitant à réitérer sa confiance vis-à-vis du Dr Arruda, et avait par la suite expliqué qu’un changement dans la façon de communiquer du gouvernement était nécessaire, après près de deux ans de pandémie.

Avant d’occuper par intérim le poste de directeur national de la Santé publique, le Dr Boileau était à la tête de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS), qui a formulé des recommandations tout au long de la pandémie.

Ce changement fait d’ailleurs en sorte que Michèle de Guise, qui avait été appeler à remplacer le Dr Boileau à la tête de l’INESSS, a aussi été confirmée pour de bon dans ses fonctions mercredi.

Cardiologue de formation, Mme de Guise occupe divers postes de gestion dans le réseau de la santé depuis près d’une vingtaine d’années, dont sept passées à l’INESSS.

«Sa mobilisation dans les dossiers scientifiques et technologiques en fait une candidate de choix pour nous soutenir dans nos efforts pour transformer notre réseau de santé au cours des années à venir», a souligné le ministre Dubé.

Enfin, le gouvernement a confié à Pierre-Gerlier Forest, un professeur qui a évolué dans diverses universités canadiennes et américaines, le mandat de diriger l’Institut national de santé publique du Québec.

Le nouveau président-directeur général de l’INSPQ entrera en fonction le 4 juillet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.