/finance/homepage

Pénurie de main-d’œuvre: fermeture temporaire du Capri en Beauce

Véritable institution depuis 70 ans à Saint-Joseph-de-Beauce, le restaurant Le Capri doit mettre ses activités sur pause.

• À lire aussi: Urgence santé: une pénurie à prévoir pour plusieurs années

• À lire aussi: Lévis: le ramassage des bacs bruns retardé en raison de la pénurie de main-d’oeuvre

• À lire aussi: Les jeunes de 16 et 17 ans pourront travailler dans les bureaux de vote

Le manque de main-d’œuvre a forcé le propriétaire à prendre cette décision déchirante. 

«Ce sont des gens qui font plus que leurs 40 heures, ils travaillent très fort. En fin de compte c’est de permettre à mes employés de prendre leurs vacances durant l’été», dit Martin Giguère.

Une réalité jamais vue pour l'entrepreneur, qui peine à recruter des cuisiniers, des plongeurs et des serveurs. 

«Quand il n’y en a pas, il n’y en a pas de main-d’œuvre. Je n'avais jamais eu de problèmes au niveau du service. Cet été je n'avais pas de CV», se désole M. Giguère.

Il s’agit d’une fermeture temporaire, le propriétaire réévaluera la situation en automne. D’ici là, il tentera de faire appel à des travailleurs étrangers.

«J'ai commencé les démarches [...] On a besoin d'un minimum de quatre temps pleins qui pourraient nous donner un bon coup de main».

D’autres compagnies aussi touchées 

La compagnie Émondage Pouliot, à Sainte-Marie, peine aussi à recruter des employés. Sur les six travailleurs que compte habituellement l’entreprise, il en manque encore quatre cette année. 

«On fait les demandes un an à l’avance, on prend les contrats et là, on n’a personne. On a les scies pour travailler, mais on n’a pas de mains au bout des scies», explique Marquis Pouliot, le propriétaire de la compagnie.

Son fils et lui devront exécuter seuls les contrats cet été. M. Marquis anticipe des pertes qui pourraient grimper jusqu’à 75 000$ pour son entreprise.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse nouvelles.quebec@tva.ca ou appelez-nous directement au 418-688-2030.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.