/news/world/guerre-en-ukraine

«La vie humaine ne compte pas beaucoup pour Vladimir Poutine»

En cette 113e journée de la guerre en Ukraine, le fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM, Charles-Philippe David répond à vos questions concernant ce conflit qui perdure. 

• À lire aussi: Près du quart des canons Caesar français livrés à l'Ukraine

• À lire aussi: EN DIRECT | 113e jour de guerre en Ukraine

• À lire aussi: Zelensky doute de la nécessité de parler au président russe

1- Pourquoi est-ce que la diplomatie ne fonctionne pas pour régler ce conflit?

La Russie estime qu’elle est encore en mesure de gagner la guerre, explique Charles-Philippe David. «Poutine n’est absolument pas intéressé par la diplomatie, car il est convaincu qu’il va l’emporter au moins dans l’est de l’Ukraine, et acquérir au moins une partie du Donbass», soutient l’expert. 

2- Avec tous les crimes de guerre que Poutine a commis à ce jour, que doit-on faire pour arrêter ces barbaries?

Il n’y a pas de service 9-1-1 international, «on doit donc vivre avec ces dictateurs», croit M. David. Cela ne veut pas dire que l’on accepte ce qu’ils font, mais on n’a pas ce qu’il faut pour les arrêter et les traduire en justice. Les sanctions économiques sont parmi les seuls moyens dont disposent les pays pour tenter de dissuader les dictateurs. 

3- Pourquoi est-ce que les Russes démolissent tout le territoire qu’ils cherchent à conquérir?

«La vie humaine ne compte pas beaucoup pour Vladimir Poutine», affirme sans détour Charles-Philippe David. La violence fait partie de l’ADN du dirigeant russe, et tous les territoires conquis par Poutine ont passé par le même niveau de destruction. «L’Ukraine n’existant pas pour lui, l’Ukraine peut être détruite, c’est aussi simple que cela», croit M. David. 

4- Est-ce que les armes qu’on envoie à l’Ukraine sous forme d’aide sont données ou prêtées?

La grande majorité des armes ont été données, parce qu’elles ont été utilisées et elles sont donc irrécupérables. L’Ukraine n’a pas non plus le trésor pour payer, c’est donc une forme d’aide humanitaire offerte à l’Ukraine. 

5- Est-ce qu’il y aura une famine en septembre en raison du manque de blé? ̧

Oui, l’ONU affirme qu’il y aura une famine en septembre. Ce sont majoritairement les pays du sud de la planète qui seront touchés. La pénurie en Ukraine et les sanctions envers la Russie font en sorte que plusieurs pays n’arrivent pas à nourrir leur population. «Il s’agit d’un des pires effets inattendus de cette guerre», souligne Charles-Philippe David. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.