/finance/homepage

Vol de données chez Desjardins: l’entente de règlement de 200 M$ approuvée

GEN-Nouveau logo de la Caisse Desjardins

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

La Cour supérieure du Québec a approuvé l’entente de règlement de 200 M$ de Desjardins pour les actions collectives relatives à la fuite de renseignements personnels dévoilées en juin 2019.

• À lire aussi: Vol de données: les fraudes ont explosé à partir de 2017 chez Desjardins

Les membres des actions collectives n’ont aucune démarche à effectuer, pour l’instant, confirment les cabinets d’avocats Siskinds Desmeules et Kugler Kandestin dans une communication aux clients touchés. 

Ceux-ci recevront un avis leur expliquant comment déposer une réclamation vers le 21 juillet. 

«Toutes les personnes touchées par la fuite de renseignements personnels chez Desjardins pourront déposer une réclamation, et ce, peu importe leur lieu de résidence. Les membres du groupe pourront réclamer une indemnité pour la perte de temps engendrée par la fuite des renseignements personnels, de même qu’une indemnité en cas de vol d’identité», est-il indiqué dans la communication. 

Le montant maximal des indemnités pour les membres prévues dans l’entente est de 200 852 500$. 

Celle-ci prévoit deux types de réclamations. 

Les membres qui ont reçu une communication de Desjardins pour les informer d’un potentiel vol de leurs données sont admissibles à une réclamation maximale de 90$. 

Ceux qui ont subi un vol d’identité après le 1er janvier 2017 pourraient, quant à eux, réclamer un montant maximal de 1000$. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.