/finance/homepage

Grève au Casino: coup d’éclat de croupiers à l’occasion du Grand Prix

surveillance du casino

Chantal Poirier / Le Journal de Montréal

Avec la tenue du Grand Prix de Formule 1, des croupiers en grève du Casino de Montréal ont décidé de faire un «coup d’éclat», samedi, en bloquant l’accès au stationnement des employés de l’établissement, ralentissant ainsi ses activités.

• À lire aussi: F1 : un engouement sans pareil pour les portes ouvertes

• À lire aussi: Les croupiers du Casino de Montréal manifestent mercredi

Avec ce moyen de pression mesuré, qui ne nuit pas à la tenue de l’évènement de course automobile, les manifestants forcent les employés du Casino à devoir se stationner sur le site même de l’établissement.

«Nous avons voulu faire un coup d’éclat dans le cadre du Grand Prix, mais sans nuire aux spectateurs qui ont payé un billet à fort prix. Nous martelons le message comme quoi il faut régler le conflit de travail au Casino en misant sur la santé des croupiers et croupières», a expliqué Jean-Pierre Proulx, conseiller syndical au Syndicat canadien de la fonction publique.

La direction du Casino de Montréal a envoyé, samedi à 9 h, une mise en demeure aux manifestants leur demandant de mettre fin à ce moyen de pression.

«Le fait d’empêcher les autres employés de se rendre au travail n’est pas une action que nous tolérons», a mentionné Renaud Dugas, porte-parole chez Loto-Québec, dans un courriel envoyé à l’Agence QMI.

Rappelons que les 545 croupiers du Casino de Montréal sont en grève générale illimitée depuis le 21 mai dernier en raison d’une impasse aux négociations de leur contrat de travail échu depuis le 31 mars 2020.

Le litige porte principalement sur les conditions de travail des croupiers, dont le temps de pause qu’ils jugent insuffisant.

Dans un communiqué publié mercredi, Loto-Québec a réaffirmé sa position dans le litige, rappelant que des paramètres similaires à ceux offerts ont été acceptés par les croupiers du Casino du Lac-Leamy.

«Loto-Québec souhaite bien sûr poursuivre les négociations entreprises avec le syndicat des croupiers du Casino de Montréal afin d’en arriver à une entente négociée responsable. La Société demeure disponible pour la reprise des échanges avec le syndicat», peut-on notamment lire dans le communiqué.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.