/sports/homepage

L’Avalanche humilie le Lightning

Propulsé par un autre début de match endiablé, l’Avalanche du Colorado n’a fait qu’une bouchée du Lightning de Tampa Bay dans le deuxième duel de la finale de la Coupe Stanley, samedi au Ball Arena. Les favoris de la foule l’ont aisément emporté 7 à 0. 

• À lire aussi: Séries LNH: une finale de titans

Pour la deuxième fois en autant de tentatives depuis le début de cette série, les hommes de Jared Bednar ont déjoué le gardien Andrei Vasilevskiy trois fois dès la première période.

Valeri Nichushkin, en avantage numérique, a ouvert le bal, un peu moins de trois minutes après la mise au jeu initiale. Josh Manson et Andre Burakovsky ont ensuite permis aux leurs de retraiter au vestiaire avec un avantage de trois buts.

L’Avalanche a poursuivi son travail de démolition au deuxième vingt. Valeri Nichushkin a encore été le premier à secouer les cordages, moins de cinq minutes après le début de l’engagement. Darren Helm a ensuite offert cinq buts d’avance aux siens.

La troisième période a été l’affaire de Cale Makar, qui a fait scintiller la lanterne rouge deux fois plutôt qu’une. Il a d’abord réussi le tout en désavantage numérique, avant de convertir avec l’avantage d’un homme.

Vasilevskiy a bien mal paru, lui qui n’a freiné que 24 des 31 rondelles auxquelles il a fait face. À l’autre bout de la patinoire, Darcy Kuemper a été bien moins occupé, mais il a été beaucoup plus efficace, lui qui a signé le blanchissage en raison de 17 arrêts.

À l’image de l’Avalanche, le Lightning devra se montrer dominant dans son amphithéâtre s’il souhaite revenir de l’arrière dans cette série, lui qui tire de l’arrière 2-0. Les deux prochains duels, respectivement lundi et mercredi, seront disputés au Amalie Arena.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.