/news/world

Une «Tiktokeuse» aurait subi un lavage de cerveau par un culte, selon sa famille

@itsmirandaderrick

Miranda «Wilkin» Derrick, célèbre sur TikTok et Instagram pour ses vidéos de danse, serait prise en otage par un culte religieux, selon sa famille.

• À lire aussi: Un «TikToker» célèbre de 19 ans trouvé mort dans un stationnement

La «TikTokeuse» originaire du Michigan est représentée la firme de divertissement 7M, créée par le fondateur de l’Église Shekinah, Robert Shinn. Depuis son contrat avec 7M, Derrick aurait complètement coupé les ponts avec sa famille. Elle aurait même manqué les funérailles de son grand-père en janvier. 

Les parents de la star du web ont confié au Times UK qu’ils n’avaient pas non plus été avisés du mariage de leur fille avec le danseur James Derrick, membre de la même firme de divertissement. 

«C’est assurément l’année la plus difficile de ma vie», a dit Mélanie Wilkin, sœur de Miranda, au magazine britannique.

Pour plusieurs, dont la famille de la «TikTokeuse», l’Église Shekinah est un culte. 

Les sœurs partageaient un compte TikTok jusqu’en 2021. Elles étaient inséparables avant le contrat de Miranda avec 7M. 

«Tous ces gens qui sont avec la firme, dont Miranda et James, ne sont pas en contrôle de leur vie en ce moment. Quelqu’un d’autre les contrôle, et ils sont tous des victimes», a expliqué Mélanie Wilkin dans une vidéo Instagram. 

Miranda Derrick compte plus de 1,3 million d'abonnés sur Instagram. 

Le fondateur de la firme est connu pour son recrutement de danseurs. M. Shinn est aussi lié au «Seven Mountain Mandate», un mouvement chrétien conservateur accusé de vouloir s’impliquer dans des affaires liées à la famille, l’éducation, les médias, le divertissement et le gouvernement. 

Les représentants de Robert Shinn auraient nié toutes les allégations, soutenant que le fondateur de l’Église Shekinah «n’adhérait pas à la doctrine de la prospérité». M. Shinn avait déjà été poursuivi en 2009 par une femme membre de la même Église. Lydia Chung soutenait que l’homme de l’avait coupé de sa famille, lui avait lavé le cerveau et qu’il avait escroqué de 3.8 millions de dollars. 

Dans une publication Instagram, Miranda Derrick s'est défendu qu'elle ne faisait pas partie d'un groupe religieux, et que les membres de la firme 7M communiquaient régulièrement avec leurs familles. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.