/news/faitesladifference

À tous les élèves dans nos écoles, bravo!

Photo d'archives

Une autre année scolaire tire à sa fin. Malgré quelques soubresauts et quelques fermetures ici et là, les élèves du Québec ont pu profiter d’une année scolaire quasi normale. Il me semble important de souligner cette belle réussite. 

Alors que plusieurs endroits dans le monde ont gardé les écoles fermées très longtemps, le Québec a su manifester l’importance qu’il attache à l’éducation en mettant tous les efforts nécessaires afin de maintenir nos jeunes sur les bancs d’école et ainsi les aider à progresser dans leur éducation.

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

À mes collègues qui œuvrent chaque jour dans les écoles (enseignantes, éducatrices spécialisées, personnel de soutien, personnel administratif, etc.), je vous lève mon chapeau. Nous avons tous collectivement fait preuve de courage et d’innovation pour aider nos jeunes à passer une belle année scolaire, parfois au péril de notre propre sécurité et santé.

À tous les parents et bénévoles qui ont épaulé les écoles tout au long de l’année, je vous remercie. Nous sommes tous conscients de l’effort que ces deux dernières années ont exigé de la part des familles (école à distance, mesures sanitaires, etc.), mais vous avez su braver la tempête à nos côtés et nous vous en sommes éternellement reconnaissants.

À tous les élèves dans nos écoles, bravo! Vous avez tenu bon tout au long de l’année malgré les embûches. 

Nous pouvons donc tous nous féliciter collectivement d’avoir traversé une autre année scolaire éprouvante.

Il faudra se retrousser les manches

Tous s’entendent pour dire que les deux dernières années ont été difficiles pour la jeunesse québécoise. Les retards dans les apprentissages et l’anxiété créée par le contexte de pandémie sont des problématiques qui ne seront pas résolues durant les mois de vacances estivales. Il y aura encore beaucoup de pain sur la planche afin de résorber les retards accumulés depuis deux ans.

Il faut à tout prix éviter de tomber dans le piège de maintenir des programmes élagués et de revoir nos standards à la baisse pour la prochaine année. Il serait tentant de le faire afin de pouvoir obtenir de bons résultats et ainsi pouvoir se pavaner devant de belles statistiques, mais en réalité cela n’aiderait en rien nos jeunes. Niveler par le bas n’est pas une solution à long terme et ne rend pas service à nos enfants.

Pour l’année scolaire 2022-2023, nous devrons tous nous retrousser les manches afin de revenir à l’école que nous connaissions avant la pandémie. Cela implique donc de ramener les programmes et savoirs dans leur entièreté et de réinstaurer les évaluations normales. 

Du soutien est nécessaire

Par contre, il faut également s’assurer que nos jeunes auront le soutien nécessaire afin de réussir ce rattrapage. Augmenter les offres du tutorat et d’aide aux devoirs dans les écoles (je suis convaincu que les futurs enseignants qui sont actuellement dans les rangs universitaires sont prêts à venir prêter main forte, si seulement on peut rendre cela attrayant pour eux), augmenter le financement de services d’aide comme Alloprof, augmenter les ressources en aide psychologique et sociale, et j’en passe.

Nous sommes capables de résorber les retards accumulés depuis deux ans si tous mettent l’épaule à la roue et font preuve de bonne foi.

Je vous souhaite donc à tous, personnel scolaire, parents, élèves, de belles vacances estivales. Profitons de ce répit bien mérité et revenons en force à la rentrée! 

Simon Landry

Photo d'archives Pierre-Paul Poulin

Simon Landry, enseignant de la région métropolitaine

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.