/news/world/guerre-en-ukraine

Biden estime «peu probable» une visite en Ukraine lors de sa tournée en Europe

Le président américain Joe Biden a déclaré lundi qu'il était «peu probable» qu'il effectue un déplacement en Ukraine en marge de sa tournée à venir en Europe. 

• À lire aussi: À VOIR | Joe Biden fait une gigue pour prouver qu’il se porte bien après sa chute à vélo

• À lire aussi: Joe Biden va rencontrer MBS... sans le rencontrer

«Lors de ce voyage, c'est peu probable», a-t-il répondu à des journalistes qui l'interrogeaient sur une possible visite en Ukraine dans le cadre de son déplacement en Allemagne à partir de samedi, pour une réunion du G7, puis en Espagne à partir du 28 juin, pour un sommet de l'Otan.

Ces deux rendez-vous diplomatiques auront lieu près de quatre mois après le début de l'invasion russe en Ukraine, alors que Moscou intensifie son offensive sur l'Est et le Sud du pays après avoir échoué à s'emparer de la capitale, Kyïv.

«Cela dépend de beaucoup de choses», a d'abord répondu le président, lors d'une promenade sur la plage de Rehoboth Beach, dans le Delaware, à la question d'un possible voyage en territoire ukrainien.

AFP

«Si cela crée plus de difficultés ou pas pour les Ukrainiens, si cela détourne l'attention de ce qu'il se passe », a expliqué M. Biden, soulignant qu'il parlait avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky «pratiquement quatre fois par semaine».

«Je vais en Allemagne, et je vais en Espagne, je vais en Israël, et je vais en Arabie saoudite (...), et puis je rentrerai, probablement directement», a-t-il ajouté.

AFP

Le président américain doit se rendre du 13 au 16 juillet en Israël, en Cisjordanie occupée et en Arabie saoudite, où il arrivera sur un premier vol direct reliant l'État hébreu au royaume saoudien. Il doit participer à un sommet du Conseil de coopération du Golfe (GCC), un forum diplomatique réunissant plusieurs pays arabes de la région.

Joe Biden ne s'est pas encore rendu en Ukraine depuis le début de l'invasion russe le 24 février mais la Première dame Jill Biden a fait un déplacement dans l'ouest du pays, à quelques kilomètres de la frontière polonaise en mai.

Les États-Unis sont le principal allié occidental de Kyïv, à qui Washington a accordé 5,6 milliards de dollars d'aide militaire depuis le début du conflit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.