/finance/homepage

Billets d’avion à 500$ en région: de l’ombre au tableau

L’initiative des billets d’avion à 500$ pour se rendre en région est saluée de tous, mais connait quelques difficultés. 

Le manque de pilotes fait en sorte que certains transporteurs aériens ont de la difficulté à répondre à la demande. 

«Il y a des ajustements qu’on doit faire parce qu’on ne peut pas faire 100% de ce qu’on voudrait faire. Jusqu’à maintenant, on tient le coup, mais s’il fallait qu’on ne soit pas capable de recruter autant de pilotes qui nous quittent pour aller dans les plus gros transporteurs, là, c’est sûr que ça devient plus difficile», explique Yani Gagnon, copropriétaire de Pascan Aviation, en entrevue à LCN. 

Il s’agit toutefois d’un problème que connaissent les transporteurs partout dans le monde.  

«Le phénomène de pénurie de pilotes, c’est un phénomène qui est mondial. Les compagnies aériennes doivent réduire leur desserte aérienne, ils doivent réduire le nombre de vols, alors nous, on n’est pas en reste», soutient M. Gagnon. 

Afin d’augmenter le nombre de nouveaux pilotes au Québec, le copropriétaire suggère au gouvernement de mettre en place un programme de prêts et bourses.

«À part le cégep de Chicoutimi, les pilotes doivent aller chercher une licence commerciale et c’est pas loin d 100 000$ [...]. On pense que ce serait une très bonne stratégie que le gouvernement mette en place un système de prêts parce qu’il n’y a pas beaucoup de familles qui peuvent se permettre 100 000$ pour former un jeune», soutient-il. 

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.