/regional/montreal/montreal

Des affaires en or pour les commerçants: «Après deux ans, ça fait du bien»

Les rues du centre-ville de Montréal ont été envahies par des partisans de la formule 1, une occasion pour plusieurs commerces d’augmenter leur chiffre d’affaires.

• À lire aussi: Grand Prix du Canada: Max Verstappen l’emporte

• À lire aussi: Une manifestation contre la violence sexuelle en marge du Grand Prix

• À lire aussi: Grand Prix : les commerçants font des affaires d’or

Par exemple, le restaurant Sir Wilson Churchill Pub sur la rue Crescent a enregistré trois fois plus de clients qu’à l’habitude. 

«Exceptionnel! C’était plus de ce qu’on avait pensé. Les trois jours ont été très achalandés. Tous les marchands sur la rue Crescent sont vraiment contents. Après deux ans, ça fait du bien», explique la propriétaire Jan Wilson.

Une boutique temporaire où l’on vend des articles à l’effigie des écuries de la formule 1.  

«C’était incroyable! Tout le monde voulait sa marchandise comme de petits souvenirs ou des cadeaux», souligne Oscar Pichette, responsable de la boutique. 

Grand nettoyage 

Pendant ce temps, plusieurs équipes commencent le grand nettoyage de l’île Notre-Dame qui a accueilli des centaines de milliers de partisans pendant la fin de semaine.

L’organisation du Grand Prix de Montréal évalue la foule record pour cet évènement à 338 000 personnes.

Un nettoyage et un démontage des structures qui devraient prendre toute la semaine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.