/news/currentevents

Elle perd l'amour de sa vie dans la tornade de Mascouche

La femme de Jacques Lefebvre, l’homme emporté par une tornade à Mascouche en juin 2021 a raconté la dure épreuve du deuil qui n’est toujours pas fait, un an après les tragiques événements. 

• À lire aussi: Tornade à Mascouche: cinq mois plus tard, les résidents encore affectés

• À lire aussi: Les habitants de Mascouche relèvent la tête après le passage de la tornade

• À lire aussi: Quatre tornades ont frappé le Québec lundi

Linda Ross s’est confiée en entrevue à TVA Nouvelles sur le moment où elle a appris que son mari des 39 dernières années était décédé. 

Jacques Lefebvre travaillait sur son terrain lorsque la violente tornade de type EF2, accompagnée de vents de 200 km/h, a frappé, vers 15h45.

capture d'écran | TVA Nouvelles

Surpris par la tornade, pour laquelle aucune alerte n’avait été émise, M. Lefebvre a trouvé refuge rapidement dans la remise sur son terrain.  

Le père de deux enfants, quatre fois grand-père, n’a eu aucune chance, et la structure a été emportée.

Sa femme était au travail lorsque le drame s’est joué et c’est la fille de la voisine qui est venue lui annoncer la mauvaise nouvelle.

«Elle m’a dit ''Linda, il faut que je te parle''. On est allées dans une salle toutes seules. Elle s’est mise en face de moi. Elle m’a dit : ''il y a eu une tornade. Jacques était dans le cabanon.'' J’ai compris tout de suite. Il n’y a pas 56 façons de le dire. C’est ça qui s’est passé. Je me suis écroulée. Ç’a été un cauchemar. Même encore aujourd’hui je me dis... Il est parti travailler, il va revenir. Ça va faire un an, mais c’est un an pas facile.»

Si les Mascouchois n’ont jamais reçu d’alerte les prévenant d’une tornade, c’est que celle-ci n’a jamais été sur les écrans radars des météorologistes, avait indiqué Environnement Canada quelques jours après les événements. 

capture d'écran | TVA Nouvelles

«On surveillait des cellules orageuses dans le secteur, mais aucune n’avait la signature d’une tornade», expliquait l'an dernier Marie-Ève Giguère, d’Environnement Canada.

Le 21 juin 2021, le temps instable a engendré la formation de quatre tornades sur plusieurs régions du Québec, dont celle de Mascouche.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.