/sports/homepage

Le Lightning donne signe de vie

Le Lightning de Tampa Bay a profité de son retour à domicile, lundi au Amalie Arena, pour montrer à l’Avalanche du Colorado de quel bois il peut se chauffer. La formation floridienne l’a emporté sans trop de difficultés par la marque de 6 à 2.

• À lire aussi: Le Lightning de retour dans son fort pour refroidir l'Avalanche

• À lire aussi: L’Avalanche humilie le Lightning

• À lire aussi: Séries LNH: une finale de titans

Les favoris de la foule n’avaient toutefois pas entamé le match de la meilleure des façons, eux qui ont vu les visiteurs ouvrir le pointage en avantage numérique, par l’entremise de Gabriel Landeskog.

Anthony Cirelli et Ondrej Palat ont toutefois permis aux leurs de retraiter au vestiaire avec une avance d’un but.

Le Lightning en a ajouté lors de l’engagement médian, touchant la cible pas moins de quatre fois. Nick Paul, Steven Stamkos et Pat Maroon ont d’abord déjoué Darcy Kuemper, qui s’est fait montrer la porte de sortie prématurément par l’entraîneur Jared Bednar, après avoir cédé cinq fois sur 22 lancers.

Corey Perry, en avantage numérique, a ensuite souhaité la bienvenue à Pavel Francouz, qui a conclu le duel avec huit arrêts sur neuf lancers.

À l’autre bout de la patinoire, seul Landeskog, avec un doublé, a été en mesure de tromper la vigilance d’Andrei Vasilevskiy, qui a bloqué 37 rondelles.

Le Lightning aura maintenant l’occasion d’imiter l’Avalanche, mercredi, en enlevant les honneurs des deux matchs dans leur propre amphithéâtre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.