/news/world/guerre-en-ukraine

Résumé de la 118e journée de guerre en Ukraine

L'Ukraine accuse la Russie d'intensifier encore ses bombardements meurtriers dans l'Est, où ses troupes résistent avec acharnement, et selon Moscou, a frappé en retour des plateformes de forage en mer Noire au large de la Crimée, annexée en 2014.

À Lyssytchansk, ville voisine de Severodonetsk dans le Donbass, le gouverneur de la région de Lougansk affirme que l'armée russe inflige des «destructions catastrophiques».

Voici toute l’actualité sur cette 118e journée de guerre en Ukraine.

FIL DE NOUVELLES

22h38 | Américains capturés en Ukraine: Washington juge «effroyable» de parler de peine de mort

AFP

Les États-Unis ont jugé «effroyable» que la Russie évoque la possibilité d’imposer la peine de mort à deux Américains capturés par la Russie en Ukraine, et confirmé qu’un deuxième ressortissant américain avait été tué au combat dans ce pays.

22h03 | Russie: un avion militaire s’écrase près de la frontière ukrainienne

Photo d'Archives AFP

Un avion militaire russe s’est écrasé mardi dans la région de Rostov, près de la frontière avec l’Ukraine, tuant son pilote, selon le service de presse du district militaire Sud. 

15h02 | Washington «soutient» la Lituanie face aux menaces de Moscou

AFP

Les États-Unis ont affirmé leur «soutien» à la Lituanie face aux menaces de la Russie qui a instauré des restrictions pour certaines marchandises.

14h49 | 15 tués dans la région de Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine

AFP

Quinze personnes, dont un enfant de huit ans, ont été tuées sous le feu de l'artillerie russe dans la région de Kharkiv (nord-est de l'Ukraine), a annoncé mardi le gouverneur. 

11h15 | Washington va renoncer presque totalement aux mines antipersonnel

PHOTO COURTOISIE FAC/ Corporal Jonathan King

À rebours des décisions prises par l'ancien président Donald Trump, l'administration américaine a annoncé mardi qu'elle renonçait à utiliser des mines antipersonnel hors de la péninsule coréenne, et s'engageait à ne plus en développer, en produire ou en exporter.

11h08 | Un deuxième Américain tué en Ukraine

ROMANIA-FRANCE-NATO-DIPLOMACY

AFP

Les États-Unis ont confirmé mardi qu'un deuxième ressortissant américain avait été tué au combat en Ukraine, réitérant leur appel à ne pas aller prendre part au conflit alors que deux autres Américains ont été capturés par la Russie. 

10h32 | Le marché du pétrole sous turbulence pour encore trois à cinq ans

GEN-RAFFINERIE SAINT-ROMUALD

Photo d'archives, Agence QMI

Les turbulences sur le marché du pétrole devraient durer «trois à cinq ans» à cause du sous-investissement et de la pandémie de COVID-19, a estimé mardi le patron du géant américain des hydrocarbures ExxonMobil, lors d'un forum organisé au Qatar. 

7h34 | Poutine «fier» de l'action de l'armée russe en Ukraine

Photo AFP

Le président russe Vladimir Poutine s'est dit «fier» mardi de l'action de ses soldats en Ukraine, et a promis de renforcer encore son armée.

6h25 | Les Russes «contrôlent entièrement» le village de Tochkivka sur la ligne de front

Les Russes «contrôlent entièrement» le village de Tochkivka sur la ligne de front dans le Donbass (est), à quelques kilomètres de Severodonetsk et Lyssytchansk où les combats font rage, ont affirmé mardi les autorités locales ukrainiennes.

«Selon nos informations, les Russes contrôlent entièrement Tochkivka», a déclaré à la télévision ukrainienne le chef du district de Severodonetsk, Roman Vlasenko, indiquant que «la pression persiste» sur la ligne de front où «la bataille du Donbass bat son plein».

6h14 | Mort d'un Espagnol parti combattre en Ukraine

Un Espagnol, parti combattre les troupes russes en Ukraine, est mort samedi dans ce pays, a-t-on appris mardi auprès du ministère des Affaires étrangères espagnol, qui n'a pas précisé les circonstances du décès.

«Nous confirmons la mort d'un Espagnol samedi en Ukraine», a déclaré un porte-parole du ministère à l'AFP, sans donner ni l'identité ni l'âge de la victime.

6h09 | Transit vers Kaliningrad: Moscou promet des conséquences «sérieuses» pour la Lituanie

La Russie a promis mardi des mesures «sérieuses» contre la Lituanie qui a instauré des restrictions pour certaines marchandises transitant vers l'enclave de Kaliningrad, conséquence des sanctions européennes contre l'offensive de Moscou en Ukraine.

«La Russie, bien sûr, réagira à tels actes hostiles. Des mesures appropriées sont en train d'être élaborés au niveau inter-ministériel et seront adoptées prochainement. Elles auront de sérieuses conséquences négatives pour la population de la Lituanie», a affirmé Nikolaï Patrouchev, secrétaire du Conseil de sécurité russe, lors d'une visite à Kaliningrad, cité par l'agence Interfax.

5h22 | Mer Noire: une plateforme russe et son puits en feu au lendemain de tirs

Le feu ravageant une plateforme de forage d'hydrocarbures en mer Noire s'est propagé au puits au large après avoir été frappée la veille par des tirs ukrainiens selon Moscou, a indiqué mardi une responsable russe.

«Le feu sur la plateforme ne se calme pas, on a essayé en vain de s'en approcher en bateau. Le feu s'est propagé au puits, les tentatives pour l'éteindre se poursuivent», a déclaré une sénatrice de la péninsule ukrainienne de Crimée annexée par la Russie, Olga Kovitidi, citée par l'agence de presse Ria Novosti.

4h08 | «Destructions catastrophiques» à Lyssytchansk

L'armée russe inflige des «destructions catastrophiques» à Lyssytchansk, ville voisine de Sievierodonetsk dans le Donbass (est), a déclaré mardi le gouverneur de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï. 

TOPSHOT-UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT

AFP

«Combats (en cours) dans la zone industrielle de Sievierodonetsk et destructions catastrophiques à Lyssytchansk», a indiqué M. Gaïdaï sur Telegram, estimant que «les dernières 24 heures ont été difficiles» pour les forces ukrainiennes.

1h30 | La télévision russe diffusée dans une région occupée en Ukraine

L'armée russe a annoncé mardi avoir connecté l'ensemble de la région de Kherson aux chaînes de télévision russes qui seront désormais accessibles «gratuitement» dans cette région conquise par Moscou dans le sud de l'Ukraine.

«Des spécialistes d'unités de transmission des forces armées russes ont connecté et reconfiguré vers la diffusion de chaînes russes le dernier des sept émetteurs de télévision de la région de Kherson», a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué, précisant qu'environ un million d'habitants de la région ont maintenant accès à ces chaînes.

1h00 | Dans l'est de l'Ukraine, deux villes se préparent au pire

«La ville est prête à se défendre», insiste Vadym Lyakh, maire de Sloviansk, dans l'est de l'Ukraine, qui pourrait bientôt devenir un point chaud des combats avec l'avancée des troupes de Moscou depuis le nord.

Devant son bureau, dans cette petite ville verdoyante de la région de Donetsk, des gens remplissaient lundi des bouteilles à partir d'un grand baril d'eau.

La situation «est complexe, parce que le front s'est rapproché ces dernières semaines, jusqu'à 15-20 kilomètres», explique à l'AFP M. Lyakh, vêtu d'un T-shirt kaki de style militaire. Il faut espérer que «les nouvelles armes dont notre armée a besoin arriveront bientôt», ajoute-t-il.

0h46 | Coupés du monde: la nouvelle vie des habitants de Kherson sous l'occupation russe

Des proches dont ils n'ont plus de nouvelles, des prix à la consommation qui montent en flèche: voici la nouvelle vie des habitants de Kherson (sud de l'Ukraine), coupés du monde, dans leur ville occupée par les Russes depuis les premiers jours de la guerre.

Les nombreux témoignages rapportés par les habitants à l'AFP, dont certains sont publiés dans cet article, n'ont toutefois pas pu être vérifiés de manière indépendante.

Alyona Laptchouk, 54 ans, a appris la mort de son mari, Vitaly, après plusieurs semaines de recherches. Son corps a été retrouvé dans une rivière.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.