/regional/quebec/quebec

La circulation lourde pourra être interdite sur le boulevard Champlain

La Ville de Québec pourra interdire la circulation de camions lourds sur le boulevard Champlain, qui longe le fleuve Saint-Laurent du Vieux-Québec jusqu’au pont Pierre-Laporte, a décrété le gouvernement Legault mardi.

En vertu de l’annonce de la CAQ, le trafic lourd de transit pourra être interdit en tout temps sur le boulevard, aussi connu sous le nom de route 136, et pas seulement entre le 15 mai et le 31 octobre comme c’est actuellement le cas.

Par ailleurs, le ministre des Transports, François Bonnardel, et la vice-première ministre et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, ont indiqué que le service de navette fluviale entre Québec et Lévis pourrait bien, dans le futur, être réservé aux cyclistes et piétons.

«Rappelons qu'avec la mise en service du tunnel Québec-Lévis, prévue sur un horizon de 10 ans, il est projeté que l'achalandage automobile de la traverse Québec-Lévis devienne caduc», a expliqué le cabinet du ministre des Transports.

Bon an, mal an, les traversiers «NM Alphonse-Desjardins» et «NM Lomer-Gouin» transportent 300 000 véhicules d’une rive à l’autre, un flot appelé à s’interrompre si le 3e lien voit le jour.

«Il y a là une occasion de repenser la traverse Québec-Lévis et de trouver une vocation bonifiée pour ce terrain hautement stratégique. Le gouvernement réfléchit à une vocation qui permettrait de donner un meilleur accès au fleuve aux citoyens et de bonifier l'offre touristique régionale», a exprimé Mme Guilbault.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.