/news/tele

TVA débranche le gala Artis

Photo d'Archives AGENCE QMI

La direction de TVA a annoncé mardi qu’à la suite d’une «longue réflexion» elle ne présentera plus le gala Artis. 

Dans une déclaration transmise aux médias, la chaine a justifié sa décision en disant que «l’intérêt pour ce genre de soirées est en déclin à travers le monde» et «qu’il était temps pour Artis de tirer sa révérence».

Selon TVA, les galas traditionnels, qui intéressaient beaucoup de gens par le passé, ne sont plus «aussi pertinents». 

Le gala Artis était la seule remise de prix – tous remis par le public – encore à son antenne, contrairement à Radio-Canada qui propose quatre soirées où l’on encense les artistes de l’industrie du spectacle, soit le Gala des prix Gémeaux (télévision), le Gala de l’ADISQ (musique), le Gala Les Olivier (humour) et le Gala Québec Cinéma.

C’est donc Charles Lafortune et son ami Guy Jodoin qui, en mai 2021, auront animé le tout dernier gala Artis, le 36e au compteur depuis 1986, en incluant le Gala MetroStar. 

Selon les chiffres de la firme Numeris, 1,17 million de téléspectateurs a été tout de même au rendez-vous du dernier gala Artis, mais c’est quand même bien moins qu’en 2019 avec ses 1,73 million de curieux.

Écoutez la chronique culturelle avec Marika Simard au micro de Vincent Dessureault sur QUB radio : 

Au printemps 2020, pandémie oblige, c’est plutôt par l’entremise de la quotidienne «Sucré Salé» qu’on avait annoncé les grands gagnants au compte-goutte.

TVA n’a pas souhaité accorder d’entrevue au sujet de sa décision de mettre le gala Artis au rencart.

«Nous sommes convaincus que le rayonnement de notre industrie et de ses artisans passe d’abord et avant tout par la création de contenus originaux. Depuis de nombreuses années, TVA investit dans le soutien de nos créateurs à travers une abondance d’émissions de qualité. Plus que jamais, nous poursuivrons dans cette direction pour offrir aux téléspectateurs une programmation riche et variée qui rejoint toutes les générations. Notre objectif reste le même: présenter la meilleure télé qui soit», a écrit la direction de TVA.

«Artis n’est plus, mais nous continuerons à faire briller haut et fort nos créateurs et nos artistes, à l’image de l’admiration que les Québécois leur portent. C’est une mission qui se déploie au quotidien. Pour TVA, l’engagement envers notre culture et nos artistes restera toujours primordial», a-t-elle ajouté.