/regional/saguenay

«Il y a des cicatrices qui demeurent dans la mémoire collective»

Du 19 au 21 juillet 1996, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean était frappée par de terribles inondations, désormais connues sous l’appellation de «déluge du Saguenay». Le torrent a tué 10 personnes et fait des milliers de sinistrés. Aujourd’hui, les citoyens disent avoir l’impression de revivre ces durs moments. 

• À lire aussi: Cinq maisons démolies à La Baie, 67 résidents pourront rentrer

• À lire aussi: Affaissement à La Baie: 4 mesures mises en place pour soutenir les sinistrés

• À lire aussi: La Ville de Saguenay en soutien aux sinistrés de La Baie

ARCHIVES JOURNAL DE QUÉBEC

«Les mauvais souvenirs rejaillissent, donc il faut les chasser de notre esprit», dit Guylaine Simard, directrice du Musée du Fjord «J’ai eu beaucoup de peine en pensant au chemin tortueux que les gens devraient passer.» 

Photo Les Archives, LE JOURNAL DE QUÉBEC

À ce jour, un total de 187 personnes ont dû plier bagage pour une durée indéterminée qui pourrait s’étendre sur des mois, selon la mairesse Julie Dufour. 

«Le musée conservera ce qui s’est passé, on va même interroger des sinistrés pour garder la mémoire de l’évènement, et ça va faire partie de l’histoire de la région, comme le déluge», explique Mme Simard.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.