/regional/sherbrooke/estrie

Retour des festivités : des bénévoles recherchés

Pour plusieurs, le retour de l’été rime avec le retour des festivals. Le manque de bénévoles pourrait toutefois venir brouiller les cartes de plusieurs organisateurs en Estrie.

C’est le cas de la Fête du Lac des Nations, à Sherbrooke. L’événement qui aura lieu du 19 au 24 juillet prochain compte habituellement sur une équipe de 300 à 350 bénévoles.

Or, cette année, le recrutement de nouveaux bénévoles est particulièrement difficile. Le retour de plusieurs habitués de longue date ne suffit plus. À 27 jours du lancement de la Fête du Lac des Nations, il manque de 100 à 150 bénévoles.

«Nous avons beaucoup de fidèles, nous sommes chanceux pour cela. Par contre, il en manque encore beaucoup, nous avons besoin de tout le monde. Sans les bénévoles, la fête est difficile à exécuter», a dit la coordonnatrice de la Fête du Lac des Nations, Anne Rousseau.

Écoutez la chronique culturelle avec Marika Simard au micro de Yasmine Abdefadel sur QUB radio : 

Du côté de la Fête nationale au Parc Jacques-Cartier à Sherbrooke, la charge de travail est plus importante. L’organisation qui s’occupe de la fête, le Théâtre Granada, fait face à des coûts importants. En raison du manque de bénévoles, la directrice du théâtre est forcée de demander de l’aide à ses employés réguliers et salariés.

«C’est vraiment le théâtre qui assume l’entièreté du risque. La Fête nationale, ce n’est pas financé à la hauteur que ça devrait, donc on doit faire beaucoup de bénévolat», a indiqué la directrice et l’organisatrice de l’événement, Suzanne Marie-Landry.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.