/news/currentevents

À VOIR | Deux vols de catalyseurs en deux mois sur des autobus scolaires

Un transporteur de Saint-Jérôme, dans les Laurentides, a été victime à au moins deux reprises en quelques mois de voleurs de catalyseurs d’autobus scolaires.

• À lire aussi: Une solution à 500$ contre le vol de catalyseurs

Ces vols ont causé des pertes s’élevant à 140 000$ à l’entreprise Transcobec, soit environ 7000$ par autobus. 

«On s’est fait voler, le 21 juin, 10 catalyseurs [...] on a eu aussi un vol au mois d’avril et également 10 catalyseurs», rapporte Marc Poliquin, directeur général de Transcobec, à TVA Nouvelles.

Les catalyseurs, pièce qui se trouve sous les véhicules, sont très populaires auprès des voleurs puisqu’ils contiennent des métaux rares qui peuvent être revendus à fort prix. 

Capture d'écran/TVA Nouvelles

Heureusement, comme le dernier vol s’est déroulé à la fin de l’année scolaire, il n’aura pas trop d’impacts sur le transport des élèves. 

«On est chanceux, c’est la fin de l’année, donc on va avoir le temps des réparer pour l’an prochain, mais on a été obligé d’emprunter quatre véhicules chez un confrère pour être en mesure de donner le service le lendemain, le 22 juin», explique M. Poliquin.

Des pièces difficiles à remplacer   

Lorsque les voleurs réussissent à subtiliser le catalyseur d’un autobus, son remplacement peut prendre plusieurs mois. 

«Sur le premier vol du mois d’avril, sur les dix, on a été capable d’en réparer rapidement cinq. J’ai reçu, un mois et demi après, deux autres catalyseurs. Il y en a trois qui ne sont toujours pas réparés et on a eu le deuxième vol», affirme le directeur général. 

Capture d'écran/TVA Nouvelles

En raison de ces deux vols, 13 autobus sont présentement immobilisés dans le parc de Transcobec. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.