/news/politics

Un comité sénatorial recommande la criminalisation de la stérilisation forcée

Photo d'archives, Agence QMI

Le Comité sénatorial permanent des droits de la personne recommande de criminaliser la stérilisation forcée et contrainte au Canada.

Cette pratique touche encore aujourd’hui les groupes marginalisés, particulièrement les femmes autochtones et les femmes noires.

Dans un deuxième rapport sur cette question publié jeudi, le Comité estime que le nombre de cas pourrait être sous-estimé.

Le groupe de travail a entrepris une vaste étude en 2019 où des témoignages de femmes stérilisées de force et des spécialistes ont été entendus.

Il soutient que même si les lois et politiques gouvernementales visant explicitement à réduire les naissances ne sont plus en vigueur, les préjugés et le racisme eux demeurent.

Il ajoute que les survivantes devraient être indemnisées et émet 13 recommandations.

«Je propose d’entrée de jeu de soutenir la proposition de la sénatrice Boyer pour criminaliser ce genre d’acte là», explique la sénatrice innue Michelle Audette.

«S’il y a une loi spécifique, ça envoie le message que ça a existé, ça existe encore et voici tes droits comme femme pour te redonner ta dignité.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.