/news/tele

«Le monde à l’envers»: la nouvelle émission de Stéphan Bureau sera lancée le 16 septembre

Stéphan Bureau

Photo d'archives

Stéphan Bureau

Après avoir changé de nom et de case horaire, la nouvelle émission d’affaires publiques de Stéphan Bureau à TVA, Le monde à l’envers, entrera finalement en ondes, le 16 septembre, à 20 h, a appris Le Journal.

Ce talk-show de 90 minutes au concept éclaté sera donc télédiffusé tous les vendredis soir, en direct du studio A de TVA.

• À lire aussi: Stéphan Bureau de retour à TVA cet automne

Il avait d’abord été question que le retour de l’animateur à TVA se concrétise au printemps, que l’émission s’intitule Assoyez-vous et qu’elle aille livrer bataille à Tout le monde en parle, le dimanche soir.

Après le tournage de quelques pilotes, les artisans de l’émission ont cependant jugé qu’il valait mieux retarder sa naissance à l’automne le temps de peaufiner le concept.

Quant à la décision de loger Le monde à l’envers le vendredi, il faudra attendre de pouvoir s’adresser aux principaux concernés pour en savoir plus long.

Tous les points de vue

Dans un communiqué émis ce matin, la chaîne promet « des réactions à vif sur des sujets d’actualité de dernière heure, des interactions avec le public en studio comme à la maison et des surprises ».

En entrevue au Journal, en mars dernier, Stéphan Bureau avait insisté sur le fait qu’il désirait une variété d’opinions.

«J’espère, avait-il déclaré, que ce sera un endroit pluriel où nous pourrons retrouver, dans les sièges des invités, toutes sortes de points de vue, y compris, peut-être parfois, des points de vue qui sont moins fréquents à l’antenne. Le tout dans une perspective d’entendre des gens qu’on n’entend plus, ou pas, et des questions qu’on ne pose pas. On veut offrir de la complémentarité à l’offre en informations en ce moment au Québec.»

Avant de retourner à TVA, l’animateur de 58 ans avait tenu la barre de l’émission Bien entendu, sur les ondes d’Ici Première, pendant cinq étés. Il a décidé de mettre un terme à son contrat au printemps 2021, quelques mois avant de recevoir un blâme de l’ombudsman de Radio-Canada à la suite d’une entrevue avec le controversé microbiologiste français Didier Raoult.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.