/finance/homepage

Nouveau recul des mises en chantier au Québec

Les mises en chantier résidentielles au Québec ont connu une baisse de 8 % en juillet 2022 par rapport au même mois l’an dernier, selon les données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) publiés mardi.

• À lire aussi: Crise du logement: la CAQ promet près de 12 000 logements sociaux si elle est réélue

• À lire aussi: Construction résidentielle: des investissements en baisse au Québec

Près de 4562 habitations sont sorties de terre dans la province pour cette période, alors qu’on en comptait 4980 en juillet 2021. Le nombre de maisons individuelles (729; -12 %) tout comme celui des logements collectifs (3833; -8 %) ont diminué d’une année à l’autre.

«Nous en sommes à un septième recul des mises en chantier au cours des huit derniers mois», a commenté Paul Cardinal, directeur du Service économique de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ).

«La hausse des coûts de construction, les problèmes d’approvisionnement et la pénurie de main-d’œuvre avaient déjà fini par rattraper l’activité dans le secteur de la construction résidentielle. Maintenant, il faut ajouter la hausse des taux hypothécaires qui vient agir comme un frein», a-t-il ajouté.

Ce recul s’est principalement fait ressentir dans quatre des six régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province, notamment dans la RMR de Québec qui a accusé le repli le plus prononcé (623 mises en chantier; -56 %) en juillet 2022 par rapport à juillet 2021.

Les RMR de Trois-Rivières, de Montréal et de Sherbrooke ont connu des baisses respectives de 25 %, 19 % et 7 %. À l’inverse, deux régions ont déjoué la tendance, c’est le cas de la RMR de Gatineau qui a vu son nombre de fondations coulées bondir de 134 % en juillet pour un total de 346 mises en chantier. La RMR de Saguenay a aussi enregistré une hausse, de 33 %, avec 48 mises en chantier.

Sur la période d’août 2021 à juillet 2022, les mises en chantier dans la province ont diminué de 8 % par rapport à la période précédente de 12 mois.

Un niveau des mises en chantier toujours élevé au Canada

Dans l'ensemble des régions du Canada, les données désaisonnalisées annualisées (DDA) mensuelles sur les mises en chantier d'habitations en juillet se sont établies à 275 329, soit une hausse de 1,1 % par rapport à juin 2022.

«La tendance et les DDA mensuelles ont augmenté [...],car le niveau des mises en chantier d'habitations au Canada demeure historiquement élevé et nettement supérieur à 200 000 depuis 2020», a affirmé Aled Ab Iorwerth, économiste en chef jointe à la SCHL.

Dans les centres urbains, ce nombre a diminué de 0,8 % pour s'établir à 254 371 en juillet. Les mises en chantier se sont chiffrées à 195 987 pour les logements collectifs et à 58 384 pour les maisons individuelles, en baisse respectivement de 0,3 % et 2,3 %.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.