/regional/estduquebec/basstlaurent

Le salaire moyen suit l’inflation au Québec

Le salaire horaire moyen suit bel et bien l’inflation en ayant augmenté de 8,1 % en juillet quand l’Indice des prix à la consommation (IPC) a bondi de 7,3 % au Québec, selon les dernières données de Statistique Canada.

Ces chiffres sont considérablement plus élevés qu’en Ontario (4,9 %) et à la moyenne canadienne (5,2 %).

Cette hausse prend en compte l’ensemble des salaires au Canada, rapportée sur une moyenne globale.

Plusieurs ont cependant vu leur salaire inchangé, quand le pouvoir d’achat a diminué pour d’autres.

«Même si le salaire moyen a augmenté en terme nominal de la même façon que l’inflation, il y a au moins 40 % de la population pour qui ce n’est pas le cas. Il y a une bonne partie pour qui leur pouvoir d’achat a diminué», a ajouté un professeur en sciences économiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Philippe Goulet Coulombe.

L’un des facteurs qui expliquent cette hausse est le taux de chômage particulièrement bas, qui se situe à 4,2 % au Québec tout comme au Bas-Saint-Laurent.

Le vieillissement de la population a aussi énormément contribué à ces taux.

Le pouvoir des employés a également baissé, laissant place à des hausses salariales plus grandes.

Au Québec, 250 000 postes sont vacants et 60 % de ces postes nécessitent un diplôme d’études secondaires (DES) ou moins, alors que le marché du travail représente pour la plupart des gens ayant un diplôme d’études post-secondaires (DEC) ou un diplôme universitaire, explique l’économiste de l’Institut du Québec, Simon Savard.

«Nous sommes dans une situation où peu de gens peuvent travailler. Ça peut créer un frein à l’économie, tout en créant de l’inflation où les banques centrales doivent agir», a mentionné le professeur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.