/news/currentevents

Perdu en forêt, il survit pendant plus d’un mois

Les proches d’un jeune Anishinaabe disparu en forêt depuis 33 jours poussent un long soupir de soulagement après qu’il a été retrouvé sain et sauf mardi soir dans la forêt, aux abords du lac Simon, en Abitibi-Témiscamingue.

«Je n’ai jamais perdu espoir de le retrouver vivant. Je suis tellement émue de pouvoir être auprès de lui aujourd’hui», a confié Micheline Poucachiche dans un bref entretien téléphonique.

Les appels à l’aide de son fils Percy Poucachiche ont alerté deux pêcheurs qui taquinaient le poisson au lac Simon, vers 20h30. En entendant les cris provenant de la forêt, Géorgie Poucachiche a tout de suite pensé à son cousin, disparu depuis le 21 juillet, a-t-il raconté au Journal.  

En quelques minutes, les autorités se sont mobilisées. Jerry Hunter, avec un ami, a donné un coup de main aux policiers avec son bateau qui se trouvait près du plan d’eau.

«On avançait dans le noir. Quand on s’est approché et qu’il a dit qu’il s’appelait Percy, on n’y croyait pas. Quelle surprise! Il est embarqué dans le bateau et je l’ai pris dans mes bras pour le consoler. Il pleurait et demandait quelle date et quelle année on était», a détaillé M. Hunter. 

L’homme de 26 ans a été transporté dans un centre hospitalier, mais il a déjà reçu son congé de l’hôpital.

Photo courtoisie, Jerry Hunter

L’homme de 26 ans a été transporté dans un centre hospitalier, mais il a déjà reçu son congé de l’hôpital.

Larmes de joie

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans le petit village, situé à une trentaine de kilomètres de Val-d'Or. La mère du jeune homme et plusieurs proches sont débarqués sans tarder sur la berge du lac.

«Je suis allée le voir directement dans l’ambulance. On s’est mis à pleurer de joie», a lancé Micheline Poucachiche.

«Il avait un gros sourire, il est content. Il faisait des bye bye à tout le monde qui était là pour lui. C’était émouvant», a renchéri sa cousine Rosanna Poucachiche. 

Faible et amaigri, le résident de Louvicourt a été transporté dans un centre hospitalier. Par miracle, il n’avait aucune blessure grave.  

Percy Poucachiche

Photo courtoisie de la SQ

Percy Poucachiche

Sa mère ignorait encore hier comment il s’est perdu pendant plus d’un mois. Celui-ci venait de recevoir son congé de l’hôpital en après-midi et il devait être rencontré par la Sûreté du Québec (SQ).

Il a survécu en forêt en se nourrissant de bleuets et de framboises ainsi qu’en buvant l’eau du lac, a fait savoir Mme Poucachiche.

Une communauté mobilisée

Depuis sa disparition, le mois dernier, la communauté de Lac-Simon n’a ménagé aucun effort pour le retrouver. La SQ a aussi mené des recherches pendant une semaine, selon la cheffe Adrienne Jérôme.

«Après, il y a eu une mobilisation [des citoyens] pour continuer à ratisser tous les coins de la forêt à la recherche d’indices. Des gens sont venus de Val-d’Or et des membres de la communauté crie ont distribué des bouteilles d’eau. On est tellement fier de lui de ne pas avoir abandonné», a-t-elle laissé tomber.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.