/news/culture

Allégations d’inconduite sexuelle: Win Butler du groupe montréalais Arcade Fire accusé

Le chanteur et guitariste du groupe montréalais Arcade Fire, Win Butler, ferait face à des allégations d’interactions sexuelles jugées inappropriées auprès de quatre personnes, a rapporté «Pitchfork» samedi.

Trois femmes qui étaient âgées de 18 à 23 ans au début de leurs interactions avec le musicien ont témoigné de leurs expériences qui se seraient déroulées lors de périodes qui se chevauchaient de 2016 à 2020, lorsque l’homme avait entre 36 et 39 ans.

Selon elles, ces interactions auraient été inappropriées en raison de l’écart d’âge, mais aussi de la dynamique de pouvoir et du contexte dans lequel ces relations se seraient produites.

Une quatrième personne, qui s’identifie comme «gender-fluid», a indiqué que Win Butler l’aurait agressée sexuellement à deux reprises en 2015 alors qu’iel était âgé de 21 ans et lui de 34 ans, selon «Pitchfork».

Écoutez le segment culturel d’Anaïs Guertin-Lacroix diffusé chaque jour en direct 6 h 35 sur QUB radio : 

Joint pour commenter les allégations à son encontre, Win Butler a reconnu, par l’intermédiaire de l’experte en relations publiques Risa Heller, avoir eu des relations sexuelles avec chacune des quatre personnes. Il a cependant assuré que ces interactions étaient consensuelles et qu’il n’en était pas à l’origine.Régine Chassagne, membre du groupe et conjointe du musicien, a appuyé le commentaire de Win Butler dans une déclaration écrite transmise au média. 

«Je sais ce qu’il y a dans son cœur, et je sais qu’il n’a jamais, et ne touchera jamais une femme sans son consentement, et je suis certaine qu’il ne l’a jamais fait», est-il possible de lire.

Dans une deuxième déclaration fournie à «Pitchfork», Win Butler s’excuse à plusieurs reprises en parlant d’une période de consommation d’alcool et de dépression en abordant de nouveau les allégations.

«Bien que ces relations aient toutes été consensuelles, je suis vraiment désolé pour tous ceux que j’ai blessés par mon comportement», a-t-il écrit. «En regardant l’avenir, je continue à apprendre de mes erreurs et à travailler dur pour devenir une meilleure personne, quelqu’un dont mon fils peut être fier. [...] Je suis désolé de ne pas avoir été plus conscient et plus à l’écoute de l’effet que j’ai sur les gens - j’ai merdé, et bien que ce ne soit pas une excuse, je vais continuer à regarder vers l’avant et à guérir ce qui peut l’être, et à apprendre des expériences passées.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.