/news/world/deceselizabeth2

Décès d’Elizabeth II: le Canada en deuil

Les hommages n’ont pas tardé à affluer suite à la nouvelle du décès d’Elizabeth II à l’âge de 96 ans en début d’après-midi, jeudi, quelques heures après que ses médecins aient annoncé une dégradation de son état de santé.

• À lire aussi: EN DIRECT | La reine Elizabeth II s’éteint à 96 ans

• À lire aussi: EN DIRECT | Au fil de la journée du décès de la reine Elizabeth II

• À lire aussi: Quel est le protocole maintenant que la reine Elizabeth II n’est plus?

«C’est avec le cœur lourd que nous avons appris le décès de la plus longue souveraine du Canada, Sa Majesté la reine Elizabeth II», a mentionné sur Twitter le premier ministre Justin Trudeau, qui doit faire une déclaration en cours d’après-midi lors d’une conférence de presse.

Le premier ministre a qualifié la reine de «présence constante» dans la vie des Canadiens, elle qui restera une «partie importante de notre histoire».

«Alors que nous repensons à sa vie et à son règne qui a duré tant de décennies, les Canadiens se souviendront et chériront toujours la sagesse, la compassion et la chaleur de Sa Majesté», a-t-il ajouté, adressant ses pensées aux membres de la famille royale.

«La reine Elizabeth II a vécu une vie d’histoire et de devoir. Elle était aussi une mère, une grand-mère et une arrière-grand-mère. Mes pensées vont aujourd’hui à sa famille qui a perdu un véritable pilier dans leurs vies», a écrit le chef néodémocrate, Jagmeet Singh, l’un des premiers à avoir réagi.

Le dirigeant du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a aussi rendu hommage à la défunte monarque.

«Au nom de tous les élus, équipes et membres du Bloc québécois, j’adresse au peuple d’Angleterre et à la famille de Sa majesté Elizabeth II nos plus sincères condoléances. Elle aura été au cœur d’un siècle de trouble avec le désir d’y être une force positive», a-t-il indiqué.

La cheffe intérimaire du Parti conservateur du Canada, Candice Bergen, a également fait part de ses condoléances à la famille royale.

«En tant que fier pays du Commonwealth, c’est avec une tristesse indicible que nous pleurons la perte de notre plus ancienne souveraine. Le sens du devoir de Sa Majesté envers le Canada était à la fois profondément ancré et démontré dans ses actions», a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Elle a aussi souligné la part de la monarque dans l’histoire canadienne.

«Elle n’a pas seulement été témoin de notre évolution historique en tant que nation moderne, confiante et sûre d’elle – elle y a participé activement.»

Le Québec lui rend hommage

En pleine campagne électorale, la cheffe libérale Dominique Anglade a soutenu que la souveraine était une figure marquante de l’histoire.

«[Elle] a dédié sa vie au service public. Elle aura traversé plusieurs moments charnières de notre époque, toujours avec grande dignité. Toutes mes pensées accompagnent sa famille et le peuple britannique», a-t-elle déclaré sur Twitter.

Le premier ministre québécois François Legault a quant à lui décidé de mettre sa campagne sur pause pour le reste de la journée de jeudi et a reporté ses annonces prévues.

En tant que chef de gouvernement, M. Legault doit s’adresser au chef des autres partis pour indiquer qu’il n’y aura aucun affichage électoral, avant de prendre la parole plus tard en journée.

«Je pense que c’est une nouvelle très triste pour tout le monde, c’est aussi historique. [...] C’était une femme qui était posée et modérée», a souligné le chef conservateur Éric Duhaime, peu après son allocution devant les membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Je veux offrir mes sincères condoléances à la famille royale et tout le peuple anglais, a réagi le chef du parti québécois Paul St-Pierre Plamondon. Au-delà de nos opinions politiques, il demeure qu’un décès dans une famille et sur le plan humain c’est un moment où il faut offrir nos sympathies et nos condoléances. C’est quelqu’un qui a marqué l’Angleterre et le reste du monde. »

Sa campagne ne sera pas suspendue toutefois. Au moment du décès de la reine toutefois, le chef terminait une rencontre avec l’Union des producteurs agricoles à Longueuil et aucune autre activité n’était prévue à l’horaire, jeudi.

«Je m’attends à ce que les médias continuent de relayer les propositions et les prises de positions de chaque parti étant, donné qu’on a seulement une fois aux quatre ans où on peut se pencher sur notre avenir. L’exercice démocratique demeure très important», a-t-il ajouté.

«Je retiendrai de Sa Majesté, tout le dévouement, l'abnégation et la droiture avec lesquels cette grande dame s'est acquittée de ses fonctions royales durant le plus long règne de l'histoire de la monarchie britannique. Dans les circonstances, mon épouse et moi ne pouvons manquer de témoigner notre considération et notre respect à l'égard de cette femme d'exception», mentionne l'honorable lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon.

Le maire de Québec, Bruno Marchand, a aussi rendu un hommage à la reine sur Twitter. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.