/finance/homepage

La grève à Loto-Québec débutera ce soir à 00h01

Courtoisie Scientific Games

La grève prévue par les employés de Loto-Québec débutera ce soir à 00h01, après qu’une entente de principe ait été rejetée le 30 août et que l’entreprise ait annoncé la suspension du tirage du 6/49.

• À lire aussi: Le nouveau LOTTO 6/49 arrive, mais pas tout de suite!

• À lire aussi: Les tirages du Lotto 6/49 seront interrompus au Québec

Loto-Québec préfère interrompre le tirage du 6/49 plutôt que négocier avec son personnel, impliquant des pertes plus élevées que les augmentations salariales demandées, selon le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ). 

Pour protester quant aux mauvaises conditions, la SPGQ a annoncé une grève générale illimitée à compter du 10 septembre.

Le SPGQ ne comprend pas la décision de Loto-Québec, alors qu’une séance de médiation était prévue le 6 septembre, et qu’elle a été annulée, a annoncé la SPGQ par communiqué. 

«Loto-Québec vit actuellement des problèmes importants d’attraction et de rétention de personnel parce qu’il n’offre pas des conditions attrayantes à son personnel professionnel», a affirmé Guillaume Bouvrette, troisième vice-président du SPGQ et responsable politique de Loto-Québec.

L’entreprise doit donc faire avec des entreprises externes pour certains mandats, un coût important qui vient s’ajouter aux pertes liées à l’arrêt du tirage.

D’après M. Bouvrette, si Loto-Québec faisait faire ses mandats à l’interne, l’amélioration des conditions de ses employés ne l’empêcherait pas d'être gagnante financièrement tout de même.

L’entente de principe entre Loto-Québec et son syndicat avait été rejetée le 30 août par 72 % des membres, qui signifiaient par le fait même leur mécontentement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.