/news/currentevents

Féminicide confirmé dans Montréal-Nord

Une femme de 42 ans a été poignardée à mort dans son logement de Montréal-Nord et c’est son nouveau conjoint qui aurait fait l’horrible découverte plusieurs heures après le crime.

Ci-dessus, voyez les explications de la journaliste Elizabeth Laplante.

C’est en allant rendre visite à sa nouvelle flamme vendredi matin, dans un immeuble résidentiel du boulevard Lacordaire, que le nouveau conjoint a trouvé le corps ensanglanté et inanimé dans le logement.

Selon nos informations, Viergemene Toussaint aurait été poignardée au ventre et au cou. Les blessures qui lui ont été infligées se sont avérées mortelles. Son décès, qui serait survenu plusieurs heures avant que le corps soit découvert, a été constaté sur les lieux.

Un large périmètre de sécurité a été érigé autour de l’immeuble à logements afin de protéger les éléments de preuves qui pourraient s’y trouver.

En milieu d’après-midi, les enquêteurs des crimes majeurs et les techniciens en identité judiciaire inspectaient le logement de la victime pour recueillir des indices et tenter de comprendre les circonstances du crime.

Plusieurs témoins devaient également être rencontrés au cours de la journée.

FD-MEURTRE-MONTREAL-NORD

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Selon nos informations, les enquêteurs du SPVM aimeraient retrouver et interroger l’ex-conjoint de Viergemene Toussaint, qui devait revenir devant le tribunal à la mi-novembre pour la suite des procédures dans un dossier de violence conjugale.

L’homme de 36 ans fait face à trois chefs d’accusation, dont séquestration et voies de fait, à l’égard de son ancienne amie de cœur.

Il avait été remis en liberté sous conditions à la fin du mois de juillet.

En soirée, cet homme de 36 ans a été arrêté par les autorités.

Viergemene Toussaint est tristement devenue la neuvième victime de féminicide depuis le début de l’année dans la métropole et la deuxième en l’espace de seulement huit jours. Le 8 septembre dernier, Gisèle Betondi, une mère de famille de 29 ans, a été poignardée à mort dans l’arrondissement de LaSalle. 

Son ex-conjoint a été arrêté, puis accusé de meurtre prémédité. Le meurtre de Viergemene Toussaint était le 24e à être commis à Montréal en 2022.

Un voisin se confie

Un voisin rencontré par TVA Nouvelles en avant-midi dit avoir été témoin d'une scène de violence entre la victime et son ex-conjoint, lors de laquelle l'homme l'aurait giflée. 

Il aurait ensuite été arrêté à la suite du signalement.

Le voisin s'est dit bouleversé par le tragique dénouement de vendredi.

«Après quelques minutes, j'ai entendu les policiers frapper à ma porte. J'ai ouvert la porte et ils m'ont demandé "est-ce que je peux ouvrir la porte vers votre balcon?". 

TVA Nouvelles

«J'ai ouvert la porte et c'est là que j'ai constaté qu'il y avait beaucoup de sang. Les policiers m'ont dit que ma voisine a été assassinée. C'est un choc, vu que je n'ai jamais vécu ça. 

«C'est quelqu'un à qui je parlais souvent, donc ça m'a bouleversé.»

Écoutez le segment Tout savoir en 24 minutes avec Alexandre Moranville-Ouellet sur QUB radio :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.