/news/law

Coupable d’avoir tué sa meilleure amie: cinq ans demandés pour une chauffarde

Une photo de l’accusée Karell Tanguay prise quelques heures avant la collision.

PHOTO COURTOISIE DE LA COUR

Une photo de l’accusée Karell Tanguay prise quelques heures avant la collision.

La poursuite réclame jusqu’à cinq ans de détention pour la fille d’un Hells Angel qui a causé la mort de sa meilleure amie et rendu un couple invalide en prenant le volant après une fête sur un bateau, à l’été 2018.   

• À lire aussi: La fille d’un Hells coupable d’avoir tué sa meilleure amie

• À lire aussi: La fille du Hells avait une conduite normale

• À lire aussi: Accident mortel: la fille d’un Hells était en état d’ébriété, selon la poursuite

« Je me bats chaque jour depuis l’accident avec des flashs qui reviennent me hanter. Il ne me reste rien de mon corps d’avant. À chaque mouvement, j’ai mal et j’y repense », a laissé tomber Emil Chicas mercredi au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. 

L’homme de 62 ans s’est avancé en boitant vers le tribunal pour raconter l’enfer qu’il vit depuis le 15 juillet 2018. Ce soir-là, il roulait sur la route 132 pour revenir à la maison avec sa conjointe Rosalina Henriques après un week-end à leur chalet, à Dundee, lorsqu’une voiture en sens inverse a dévié de sa voie avant de les happer violemment.

Accident Karell

Photo Courtoisie

Party sur un bateau 

Au terme d’un procès, Karell Tanguay a été reconnue coupable de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et des lésions après une journée à faire la fête sur un bateau aux Régates de Valleyfield. Sa passagère et meilleure amie Olivia Drozdoski-Richardson, 22 ans, a perdu la vie dans la collision. 

En misant sur le facteur de dissuasion, la Couronne estime que cela vaut entre 54 et 60 mois de détention. Le procureur Me Patrick Cardinal a demandé une interdiction de conduire pendant six ans lors des observations sur la peine.

M. Chicas photographié alors qu’il se trouvait aux soins intensifs, quelques jours après la collision.

Photo courtoisie

M. Chicas photographié alors qu’il se trouvait aux soins intensifs, quelques jours après la collision.

Morceaux de métal dans la main et de chaque côté des fémurs, vis dans la colonne vertébrale, cheville reconstruite, pertes de mémoire et difficultés à se concentrer : Emil Chicas a passé quatre mois à l’hôpital après la collision, mais il devra vivre avec des séquelles pour le restant de ses jours. Depuis, le mécanicien est inapte au travail. 

Sa femme âgée de 59 ans est aussi incapable de reprendre sa carrière comme éducatrice dans un service de garde. 

Rosalina Henriques et son conjoint Emil Chicas, blessés dans l’accident causé par Karell Tanguay qui avait les facultés affaiblies.

Photo Erika Aubin

Rosalina Henriques et son conjoint Emil Chicas, blessés dans l’accident causé par Karell Tanguay qui avait les facultés affaiblies.

Un sourire contagieux

Des proches de la victime Olivia Drozdoski-Richardson ont témoigné sur le difficile deuil qu’ils ont eu à vivre : « Olivia avait un sourire qui pouvait illuminer une pièce », a raconté son oncle Peter Richardson.

Karell Tanguay

Photo d'aRCHIVES, Pierre-Paul Poulin

Karell Tanguay, aujourd’hui âgée de 26 ans, a assuré avoir réalisé l’impact négatif de l’alcool dans sa vie, elle qui fréquente les Alcooliques anonymes (AA) depuis juin dernier. 

De son côté, la défense réclame moins de deux ans de prison, ainsi qu’une période de probation. Le juge Richard Marleau rendra sa sentence en novembre.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.