/finance/homepage

Des taux hypothécaires bientôt à 8,95%?

Les dernières prévisions sur les taux de détail publiés par Desjardins font état de possibles taux hypothécaires qui pourraient se trouver dans une fourchette allant de 6,05 à 8,95%, pour un terme de cinq ans, d'ici le deuxième trimestre de 2023. 

• À lire aussi: Huit Canadiens sur dix craignent une récession

• À lire aussi: La cheffe de l'OMC prédit une «récession mondiale»

• À lire aussi: Les Québécois font face à un stress économique plus important qu’en 2021

Le vice-président et économiste en chef du Mouvement Desjardins, Jimmy Jean, s’attend d’ailleurs à ce que les taux d’intérêt augmentent encore cette année. 

«C’est certain qu’en ce moment, on est déjà dans les alentours de 5,5%. On s’attend à ce que la Banque du Canada procède encore à une autre augmentation des taux au mois d’octobre, donc il faut quand même prévoir la possibilité que d’ici la fin de l’année, ça augmente un petit peu plus en terme de taux d’intérêt», dit-il en entrevue à TVA Nouvelles. 

Les Québécois ne paieraient pas nécessairement ces taux, prévient toutefois M. Jean. 

«Les taux qu’on regarde ici, ce ne sont pas des taux après escompte, ce sont des taux qui sont affichés. Donc, en général, les taux que les gens paient vraiment ont tendance à être moins élevés que ça», explique-t-il. 

Écoutez le segment économique d'Yves Daoust diffusé chaque jour en direct 9 h 35 via QUB radio : 

Un répit par la suite?

Les prévisions montrent toutefois que les taux d’intérêt pourraient recommencer à descendre après avoir atteint un tel sommet. 

«Je pense quand même qu’en 2023 on va commencer à avoir un certain répit, par exemple au niveau des taux hypothécaires, parce qu’à ce moment-là, on devrait voir les marchés financiers commencer à se positionner pour non seulement le fait que les taux directeurs vont plafonner, mais à un certain moment donné, si la croissance ralentit, il va falloir s’attendre à ce que la Banque du Canada recommence à baisser les taux, même si c’est de manière prudente», affirme Jimmy Jean. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.