/news/law

Marc-André Grenon accusé du meurtre prémédité de Guylaine Potvin

Le présumé assassin de Guylaine Potvin, arrêté 22 ans après le meurtre, a finalement comparu jeudi matin pour faire face à une accusation de meurtre au premier degré, deux autres d’agression sexuelle grave ainsi qu’une de tentative de meurtre.

Marc-André Grenon a brièvement comparu par visioconférence au palais de justice de Québec ainsi qu’à celui de Chicoutimi. Deux chefs accusations ont été officiellement portés contre l’homme de 47 ans en ce qui a trait à la victime de Québec, soit agression sexuelle grave et tentative de meurtre.  

L’événement s’était déroulé vers le 3 juillet 2000 à Sainte-Foy. Une ordonnance de non-publication a été demandée par l’un des procureurs au dossier, Me Pierre-Alexandre Bernard. La victime avait 20 ans lors des événements. 

La Couronne s’est opposée à la remise en liberté de l’accusé et son avocate a renoncé à tenir une enquête sur remise en liberté de son client. Il est représenté par une avocate de Sherbrooke, Me Karine Poliquin.  

Meurtre au premier degré

Guylaine Potvin avait quant à elle été assassinée le 28 avril 2000 dans son logement de la rue Panet à Jonquière.

Guylaine Potvin, alors âgée de 19 ans, a été tuée en avril 2000 dans son logement de Jonquière.

Photo courtoisie

Guylaine Potvin, alors âgée de 19 ans, a été tuée en avril 2000 dans son logement de Jonquière.

La comparution de Grenon pour meurtre au premier degré et agression sexuelle grave a eu lieu peu après 9h30 par visioconférence du poste de police de Saint-Hyacinthe. L’accusé y est apparu impassible, restant la bouche entrouverte alors que le juge Pierre Simard faisait la lecture des graves chefs d’accusation qui pèsent contre lui.

Ses deux dossiers reviendront devant la cour le 21 novembre prochain pour compléter la divulgation de la preuve amassée.

– Avec la collaboration de Pierre-Paul Biron

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.