/finance/homepage

32$ pour une mini-dinde: «c'est un crime»

La deuxième vague de grippe aviaire risque de faire augmenter le prix de la dinde pour Noël, qui est déjà très élevé, a constaté notre reporter sur le terrain.

Notre journaliste s’est rendue dans un supermarché de Montréal pour vérifier les prix. Elle aura finalement payé 32$ pour une petite dinde.

«Wow, ça, c’est absurde. C’est un crime, un vol», réagit une dame lorsqu’elle apprend le cout de la dinde.

Une autre femme dit ne pas être surprise par l’augmentation des prix, mais avoue que «32$ commence à faire cher pour de la dinde».

L’Alberta et la Colombie-Britannique ont été les plus touchées, où le prix a bondi de 20%.

«Au Canada, on parle d’une augmentation de 15 à 16% pour la dinde. La grippe aviaire, c’est le pire cauchemar pour les producteurs agricoles. Ça se répand très rapidement», indique le spécialiste de l’industrie agroalimentaire, Sylvain Charlebois, en entrevue à LCN.

Et ne vous étonnez pas, la facture risque de vous couter beaucoup plus cher d’ici les prochaines semaines. «La dinde aujourd’hui va être moins chère que la dinde dans deux mois, ça je vous le garantis», renchérit-il.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.