/news/elections

5 ministres dans la grande région de Québec: des nominations bien accueillies

La nomination de deux ministres, Bernard Drainville à l’Éducation et Martine Biron aux Relations internationales et la Francophonie, réjouit les acteurs du milieu économique de la Rive-Sud de Québec.

• À lire aussi: Une forte représentation de Québec et Lévis au Conseil des ministres

• À lire aussi: «On s'attend à ce que le fédéral soit au rendez-vous» pour le troisième lien

• À lire aussi: Duhaime espère recruter des caquistes déçus de ne pas être ministres

«On va être plus proactifs», lance la directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie du grand Lévis, Marie-Josée Morency, qui y voit une occasion de faire mousser les projets de la région. 

«C’est certain que nous on va demander des rencontres avec nos deux nouveaux ministres pour voir les projets qu’on veut voir naître rapidement...», ajoute-t-elle.

La mobilité demeure la grande priorité des gens d’affaires de Lévis, mais d’autres enjeux revêtent une grande importance.

«Main-d’œuvre premièrement, développement économique régional, je pense entre autres aux infrastructures, l’industrie du tourisme est grandement impactée, donc comment on peut faire pour attirer encore plus de congrès d’importance, d’événements d’importance à Lévis», souligne Mme Morency.

Elle voit aussi d’un bon œil la nomination de Geneviève Guilbault au ministère des Transports.

«Je pense que vraiment là on est sur la voie rapide pour le tunnel. Je pense qu’on va avoir des réponses aussi à nos questionnements sur l’avancement des travaux», dit-elle.

Même son de cloche du côté de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec.

«Nous nous réjouissons [...] de voir Mme Guilbault [...] hériter du ministère des Transports, alors que la mobilité est un enjeu crucial pour nos membres et l'économie de la région de Québec», mentionne-t-elle dans un communiqué.

Les solidaires inquiets

Le député de Québec solidaire dans Jean-Lesage, Sol Zanetti, espère qu'en tant que ministre des Transports, Geneviève Guilbault fera preuve davantage d’ouverture face au projet de tramway.

«En même temps on est en début de législation et on veut donner une chance à tout le monde et aux bonnes relations [...] Mais il faut que ça change. Ça ne peut pas rester comme c’était. Il ne peut pas y avoir vis-à-vis du tramway la même fermeture qu’il y avait avant», affirme-t-il.

Il souhaite aussi que le nouveau ministre responsable de la Capitale-Nationale, Jonatan Julien, fasse avancer les dossiers importants pour les résidents de Québec.

«Ça n’allait pas bien dans la Capitale-Nationale. Il y a des dossiers qui trainaient, comme l’accès au fleuve, la question de la Promenade Samuel-De Champlain et tout ça [...] là j’espère qu’il va y avoir un changement de direction.»

Les solidaires promettent de transmettre les préoccupations des gens de Québec et de défendre les dossiers qui leur tiennent à cœur au cours de ce mandat.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse nouvelles.quebec@tva.ca ou appelez-nous directement au 418-688-2030.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.