/news

Fermeture partielle du tunnel L.-H.-La Fontaine: à quoi peut-on s'attendre?

La fermeture d’un des deux tubes du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine prévue le 31 octobre risque de causer bien des cauchemars à ceux qui l’empruntent. TVA Nouvelles a visité le chantier ce matin avant que les travaux ne débutent.

• À lire aussi: Le tunnel La Fontaine fermé vers Montréal durant le week-end

• À lire aussi: Tunnel Louis-Hippolyte-La-Fontaine: trois voies fermées à partir du 31 octobre

Cette fin de semaine, la voie routière est fermée en direction de Montréal en raison des entraves dues aux travaux.

À quoi peut-on s’attendre ?

«Dans le tube direction nord, en ce moment, ce sont les travaux préparatoires qu’on effectue en fin de semaine, où il y a une séparation des voies. Une glissière de sécurité a été installée (...). On rentre des tiges de 40 centimètres dans le sol», explique Louis-André Bertrand, porte-parole du ministère des Transports du Québec (MTQ).

Une nouveauté va s’ajouter pour les automobilistes qui circuleront dans le tunnel pour éviter d’éventuels accidents: le marquage au sol de flèches.

«C’est une nouvelle pratique que les gens doivent adapter. On a un marquage au sol, chaque 30 mètres, et on devrait laisser une flèche entre nous et le prochain véhicule. [Cette mesure] sert à éviter les accrochages», a-t-il résumé.

En cas d’intervention des services d’urgence, les équipes seront prêtes.

«Nos unités vont circuler, dans le cas d’une quelconque intervention à l’intérieur des voies. Dans les véhicules, on retrouve des appareils respiratoires en cas d’intervention des pompiers. Si on doit désincarcérer un passager, on a des pinces de désincarcération», affirme un gestionnaire en sécurité.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.