/finance/homepage

6e hausse consécutive du taux directeur

Pour contrer une inflation qui «reste élevée et généralisée», la Banque du Canada a augmenté son taux directeur de 50 points de pourcentage, le faisant passer de 3,25% à 3,75%.

Il s’agit d’une sixième hausse consécutive du taux directeur.

Selon la Banque du Canada, l’inflation qui demeure élevée s’explique par «la vigueur de la reprise mondiale au sortir de la pandémie, la série de perturbations mondiales de l’approvisionnement et les prix élevés des produits de base - en particulier l’énergie - qui ont augmenté en raison de l’attaque de l’Ukraine par la Russie».

Elle estime toutefois que l’inflation «devrait baisser à l’échelle du globe», notamment avec le ralentissement des économies et l’atténuation des perturbations de l’approvisionnement.

La Banque du Canada a également indiqué qu’à l’échelle du pays, l’économie demeure «en situation de demande excédentaire et les marchés du travail restent tendus». La demande de biens et de services dépasse encore la capacité de l’économie à y répondre et exerce ainsi une pression à la hausse sur l’inflation.

 Écoutez le segment économique d'Yves Daoust diffusé chaque jour en direct 9 h 35 via QUB radio : 

Elle prévoit un ralentissement de la croissance du PIB, qui devrait passer de 3,25% cette année à tout juste en deçà de 1% l’année prochaine, et à 2% en 2024.

Le Conseil de direction de la Banque du Canada s’attend à ce que le taux directeur «doive encore augmenter».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.