/news/world

Réponse «sans précédent» en cas d'essai nucléaire nord-coréen

États-Unis, Japon et Corée du Sud ont averti mercredi qu'un essai nucléaire nord-coréen entraînerait une «réponse d'une force sans précédent», s'engageant aussi à faire preuve d'unité après de multiples tirs de missiles par le régime communiste de Pyongyang.  

• À lire aussi: La Russie a informé les États-Unis de récents exercices nucléaires, selon Washington

• À lire aussi: «Bombe sale»: diversion ou escalade nucléaire de Moscou?

• À lire aussi: «Bombe sale»: une stratégie d'accusation déjà utilisée par Moscou

À l'issue d'entretiens à Tokyo, les vice-ministres des Affaires étrangères des trois pays ont clairement promis de renforcer leur dissuasion dans la région.

«Nous sommes convenu de renforcer encore la coopération (...) afin que la Corée du Nord mette immédiatement fin à ses activités illégales et reprenne les pourparlers de dénucléarisation», a déclaré le Sud-Coréen Cho Hyun-dong. 

«Les trois pays se sont accordés sur la nécessité d'une réponse d'une force sans précédent si la Corée du Nord procède à son septième essai nucléaire», a-t-il dit à la presse.

Séoul et Washington ont averti à plusieurs reprises que Pyongyang pourrait être sur le point de réaliser un nouvel essai nucléaire, pour la première fois depuis 2017, après une série de tirs de missiles balistiques ces dernières semaines.

Un missile a survolé le Japon le mois dernier et la Corée du Nord a affirmé séparément avoir effectué des exercices nucléaires tactiques. 

«Tous ces comportements sont dangereux et profondément déstabilisants», a déclaré la secrétaire d'État adjointe américaine Wendy Sherman, exhortant la Corée du Nord à «s'abstenir de nouvelles provocations».

Le vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Takeo Mori, a pour sa part relevé que «l'intensification des activités nucléaires et de missiles de la Corée du Nord (...) constitue un défi clair et sérieux pour la communauté internationale». 

Les trois pays se sont mis d'accord pour «renforcer la dissuasion dans notre région en vue de la dénucléarisation de la Corée du Nord», a-t-il ajouté.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.